heureux-qui.com
Image default
Fil Info

États-Unis : Joe Biden dénonce d’importants retards dans le plan de vaccination


Une campagne qui prend du temps. Le président américain fraîchement élu, Joe Biden, a dénoncé le retard accumulé par l’administration Trump dans le déploiement du vaccin sur le territoire, lors d’une allocation ce mardi. 2,1 millions d’Américains ont été vaccinés, ce qui reste bien en deçà des objectifs que le gouvernement s’était fixés.

En effet, Donald Trump avait promis qu’au moins 20 millions de personnes seraient vaccinées avec Pfizer ou Moderna d’ici à la fin de l’année 2020. Une promesse qui semble donc irréalisable, à 48 heures de la nouvelle année. «Le plan du gouvernement Trump pour la distribution des vaccins est très en retard», a ainsi souligné Joe Biden. Ce dernier pointe régulièrement du doigt la gestion de la pandémie par son adversaire républicain. «Après dix mois de pandémie, nous n’avons toujours pas assez de tests. C’est une parodie», a-t-il dénoncé également sur son compte Twitter.

Le principal intéressé, Donald Trump, estime sur les réseaux sociaux ne pas pouvoir être tenu responsable des retards accumulés dans la distribution du vaccin : «Il appartient aux États de distribuer les vaccins une fois qu’ils ont été apportés dans les zones désignées par le gouvernement fédéral. Nous n’avons pas seulement mis au point les vaccins, et apporté l’argent nécessaire pour faire avancer le processus rapidement, mais nous les avons aussi fait parvenir aux États», affirme-t-il.

Lors de son allocution ce mardi, Joe Biden a demandé à tous les Américains de porter un masque, et a déploré que ce point ait été «un sujet de division» au sein du pays. «Le Covid est un tueur, dans les États bleus (démocrates, ndlr) comme dans les États rouges (républicains, ndrl)», a-t-il rappelé.

Selon l’immunologue Anthony Fauci, qui conseille la Maison blanche, l’épidémie risque de s’aggraver aux États-Unis après les fêtes de fin d’année. Concernant la vaccination, il estime lui aussi que le pays est «en-dessous du niveau auquel nous voudrions être», mais espère que le retard sera rattrapé au mois de janvier.

Les chiffres de l’épidémie explosent aux États-Unis. Près de 200.000 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures, et 1.824 décès ont été comptabilisés au 29 décembre.

Retrouvez toute l’actualité sur les États-Unis ICI





Source link

Autres articles à lire

OM : Jorge Sampaoli a-t-il déjà trouvé la solution aux problèmes ?

adrien

Ligue 1 : le calendrier complet de la saison 2021-2022

adrien

J.R.R. Tolkien : Le Silmarillion s’offre une seconde jeunesse avec une nouvelle et sublime traduction

adrien

Cyclisme : À 14 ans, Zak Burgess réussit à gravir l’Everest en 28 heures

adrien

Les complotistes de QAnon pensaient vraiment que Joe Biden allait être arrêté pendant l’investiture

adrien

Royaume-Uni : vers un reconfinement général ?

adrien