heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Eric Abidal : «Il est difficile de ressortir un favori pour cette Ligue des champions»


Elle est de retour. La Ligue des champions revient et elle promet une nouvelle fois d’être très relevée. Eric Abdial, consultant Canal+ qui sera présent sur le plateau du Canal Champions Club ce lundi et mardi, suivra avec attention le parcours de Lille et du PSG.

Cela d’autant plus que le club de la capitale repart à la conquête de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe armé de Lionel Messi. L’Argentin sera une arme en plus pour Paris, même si l’ancien international tricolore, double vainqueur avec le FC Barcelone, rappelle la difficulté de remporter la compétition.

C’est une nouvelle aventure qui commence avec ce rôle de consultant sur Canal+ pour la Ligue des champions…

C’est un rôle que je connais déjà pour avoir déjà été consultant sur une autre chaîne. Mais cela reste un plaisir pour moi de rejoindre Canal+, qui a récupéré les droits de diffusion de la Ligue des champions. On va pouvoir suivre le parcours du PSG et Lille dans cette compétition qui est toujours très attendue que ce soit par les joueurs, les observateurs, les supporters et les téléspectateurs.

Et c’est aussi une compétition que vous connaissez très bien pour l’avoir remportée à deux reprises avec le FC Barcelone…

C’est le Graal pour tous les joueurs de football de pouvoir gagner cette compétition. Et avec le recul, je peux affirmer que c’est vraiment très dur de pouvoir remporter la Ligue des champions. A chaque journée, je vais essayer d’apporter toute mon expertise et mon expérience, mais aussi un œil aviser pour décrypter les rencontres, les résultats, les performances des joueurs. Et notamment de la nouvelle génération.

Cette Ligue des champions s’annonce-t-elle plus relevée que les autres années ?

Il y a beaucoup de candidats au titre et il est difficile de ressortir un club en tant que favori. Tous les clubs de renom, ou presque, sont présents pour cette édition. Mais il faut respecter toutes les équipes. Dans une compétition comme la Ligue des champions, il n’y a aucune rencontre facile. Au contraire, il y a souvent des matchs pièges. Il y a un niveau d’exigence très élevé en Ligue des champions.

N’y-a-t-il tout de même pas un favori qui se dégage ?

Il est encore vraiment trop tôt pour se prononcer. La saison vient à peine de commencer. Toutes les équipes ne sont pas encore forcément au point. Et la saison est longue, il peut se passer encore plein de choses avant les matchs couperets. A partir dès 8es de finale, ce sera plus simple de dégager un ou deux favoris. On peut aussi assister au sacre d’une équipe qu’on n’attendait pas forcément au début de la compétition comme avec Chelsea la saison dernière.

En France, et pas seulement, beaucoup de regards seront tournés vers le PSG. Est-ce enfin la bonne année pour le club parisien ?

C’est en tout cas leur objectif clairement affiché. Et les dirigeants ont effectué un recrutement pour enfin soulever cette Ligue des champions. Mais tout le monde connaît la difficulté pour remporter la compétition. Malgré la richesse de l’effectif, Mauricio Pochettino va devoir trouver le bon équilibre pour permettre à son équipe d’être performante.

Lionel Messi, que vous connaissez très bien, peut-il être l’atout qui manquait à Paris ?

Il est évidement que Leo est un atout supplémentaire pour conquérir la Ligue des champions. Il a démontré pendant de nombreuses années ce qu’il était capable de faire avec Barcelone. 

«Le plus important pour Lille sera de se concentrer sur les matchs à domicile»

Le club et les supporters attendent énormément de lui pour enfin franchir ce cap. C’est clairement une force en plus dans un collectif.

Comment jugez-vous le groupe du PSG avec notamment la présence de Manchester City ?

Le club a fait le recrutement pour remporter la Ligue des champions, donc ce serait regrettable de ne pas passer la phase de poules. Même si, comme je le disais, il faut toujours se méfier de toutes les équipes, il ne devrait pas y avoir trop de surprises dans ce groupe (composé également du RB Leipzig et Bruges, ndlr) avec le PSG et City qui devraient terminer aux deux premières places.

Il y a aussi Lille. Pensez-vous que cela sera plus difficile pour le club nordiste ?

Les Lillois ont réalisé une belle saison l’année dernière avec ce titre de champion de France. Ils connaissent une entame de championnat plus compliquée avec seulement une victoire. Il faut qu’ils retrouvent les valeurs qui leur avaient permis d’être performants la saison dernière, surtout collectivement, pour espérer sortir de leur groupe.

D’autant que leur poule semble être abordable…

Le plus important pour Lille sera vraiment de concentrer sur les matchs à domicile et essayer de grappiller quelques points à l’extérieur. Et ça commence dès la première rencontre et la venue de Wolfsburg, qui est en tête de la Bundesliga avec quatre victoires en autant de rencontres, pour entrer de la meilleure des manières dans la compétition.

Vous allez également avoir un œil particulier sur le FC Barcelone…

Le club a perdu Lionel Messi et il est évidemment irremplaçable. Mais le Barça a su se renforcer avec notamment les arrivées de Sergio Agüero et Memphis Depay, même s’ils vont encore avoir besoin de temps pour s’acclimater à leur nouvel environnement. Ce n’est pas toujours évident.





Source link

Autres articles à lire

Gala «Hope» : les artistes se mobilisent contre la maladie le 9 février 2021 au Casino de Paris

adrien

Etats-Unis : Sharon Stone dans l’équipe de Joe Biden

adrien

La semaine de Philippe Labro : l’ombre sur la vallée, Paris dans la lumière

adrien

Cyclisme : À 14 ans, Zak Burgess réussit à gravir l’Everest en 28 heures

adrien

Bruno Jeanbart (Opinionway) : «la revanche des vieux partis» ou «la présidentielle est lancée»

adrien

Chine : des «blackface» durant le gala de Nouvel An

adrien