heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Equipe de France : son retour, Deschamps, Mbappé, fête des mères… ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Karim Benzema


Souriant et très détendu. Plus de cinq ans après, Karim Benzema s’est présenté, ce dimanche, devant les médias pour une conférence de presse très attendue. L’occasion pour l’attaquant français d’évoquer les circonstances de son retour, sa relation avec Didier Deschamps, mais aussi Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, et de souhaiter une bonne fête à sa maman. Morceaux choisis.

Son retour

«Je suis super content d’être là, de revenir à nouveau en équipe de France. L’adaptation est parfaite, il y a du beau jeu sur le terrain, comme j’aime. J’ai fait connaissance des autres joueurs, j’espère que ça va continuer. Je suis pressé de commencer un match.»

Ses discussions avec Didier Deschamps

«L’essentiel, c’est qu’aujourd’hui, on s’est parlé, on a parlé football, longtemps, ça s’est bien passé. On a bien discuté entre hommes. Le plus important, c’est que je sois aujourd’hui dans le groupe. (…) On a parlé de beaucoup de choses. Je ne suis pas ici pour répéter des discussions privées. Le plus important, c’est que je vais pouvoir jouer avec l’équipe de France (…) On s’entend super bien. Je n’ai pas envie de revenir sur le passé. Je ne sais pas ce qui a changé mais il a fait gagner l’équipe de France. (…) Merci Didier ! Mais on a déjà eu une discussion et ça a été dit.»

Le groupe

«On sent un groupe posé. C’est un groupe champion du monde et vice-champion d’Europe. Ce sont des gagnants. Je viens de commencer les entraînements, le niveau est très, très haut, comme j’aime. Je m’entends bien avec tout le monde. Au début, j’étais beaucoup avec Raphaël Varane car je joue avec lui en club mais je connaissais pas mal de joueurs. (…) Vu l’effectif on peut se permettre de dire qu’on a la meilleure équipe du monde. Il faut le montrer sur le terrain tout en respectant l’adversaire, mais je pense qu’on a une très belle équipe.»

Son absence

«Quand on n’est pas en sélection, on est déçu. Ce qui m’a le plus déçu, c’est de ne pas avoir fait l’Euro, de ne pas avoir participé à la Coupe du monde. Je me suis remis en question et je suis de retour. (…) Ce qu’il s’est passé est passé. Il y a toujours des regrets, mais on ne peut pas faire marche arrière. (…) Je n’ai jamais arrêté d’y croire, je n’ai jamais baissé les bras, sinon je ne serais pas ici. J’ai été très déçu, c’était dur moralement. Il y a eu beaucoup d’obstacles, ça fait partie de ma carrière, je me suis toujours battu, et c’est ce qu’il faut pour espérer revenir. Je suis récompensé.»

Son statut

«Avec ce que j’ai fait en club, je dois arriver avec l’ambition de jouer, d’aider mon équipe, mais ce n’est pas que du personnel. Chaque fois que je démarre un match, c’est pour aider mon équipe à aller plus haut. (…) Leader sur le terrain, en dehors du terrain, c’est quelque chose de naturel, j’ai réussi à prendre ce leadership. Je viens d’arriver en équipe de France, mais je ne me sens pas de montrer quelque chose de plus. Je fais ce que je sais faire.»

L’animation offensive

«Je sais m’adapter, donc à aucun moment on ne sera au même endroit avec Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Je pense que dans l’animation offensive, il faut bouger. Ce sont des joueurs tellement talentueux qu’ils peuvent s’adapter à n’importe quelle situation.»

L’affaire de la sextape

«On ne peut pas changer le passé mais bien sûr qu’il y a des regrets. Maintenant, je suis concentré sur le jeu et essayer de montrer le meilleur sur le terrain.»

Kylian Mbappé

«Je n’aime pas faire de comparaison mais comme je l’ai dit c’est un phénomène. J’ai pu m’entraîner avec lui, on joue en une touche, il met beaucoup de mouvement, de vitesse, il est adroit devant la cage. C’est un très très bon joueur.»

L’Euro se tient du 11 juin au 11 juillet dans onze villes en Europe.

Antoine Griezmann

«On est des joueurs de très haut-niveau, c’est automatique, on n’a pas besoin de réfléchir. C’est un joueur qui aime avoir le ballon et jouer vite. Ce n’est pas compliqué de jouer avec Antoine Griezmann, ce sont des joueurs avec qui j’apprécie jouer. Ils savent tout faire.»

Zinedine Zidane

«Il a toujours été derrière moi et m’a aidé à avoir ce niveau. Je le remercierai tous les jours. C’est un très très grand entraîneur et sur le plan humain c’est l’homme parfait. Bien sûr je suis déçu qu’il quitte le Real mais c’est la vie.»

Fête des mères

«Si je peux ajouter un truc, c’est : bonne fête maman, je t’aime !»



Source link

Autres articles à lire

Les hommages se succèdent après la mort de John Lewis

adrien

Mort de George Floyd : Beyoncé et Rihanna s’indignent sur les réseaux sociaux

adrien

Mbappé, Griezmann, Gobert… : Les sportifs français dénoncent le passage à tabac du producteur

adrien

Les 10 expositions à ne pas manquer cet automne à Paris

adrien

Fermeture des lycées, renforcement des contrôles… Ce que pourrait annoncer Jean Castex ce soir

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : 21.228 nouveaux cas, 283 morts et 71.049 personnes vaccinées ces dernières 24 heures en France

adrien