heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Enlevé, séquestré et torturé durant trois jours, un homme parvient à s’enfuir


L’horreur au sud-est de Paris. Dans un article mis en ligne ce mardi 23 mars, Le Parisien se fait l’écho de l’histoire effroyable d’un jeune homme de 20 ans, qui, après avoir été séquestré et torturé durant trois jours entiers, a réussi à échapper à ses bourreaux.

Les habitants du quartier du Port, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ont été stupéfaits du déploiement considérable de policiers. Et à la lecture des événements relatés par Le Parisien, on comprend ce qui a justifié cette démonstration de force.

Les agents sont intervenus en nombre ce mardi pour sécuriser un appartement dans lequel un jeune homme a été retenu contre son gré, subissant sévice sur sévice, sans boire, ni manger. Désormais en sécurité, la victime avait réussi à se réfugier chez un voisin qui a alerté la police.

Dépêchés sur place, quai Henri-Pourchassé, les policiers ont ainsi découvert un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années terrorisé au visage et aux mains lacérés.

Enlevé à Paris par un homme armé

Aux agents, le jeune homme a expliqué avoir été enlevé trois jours plus tôt par un homme armé d’un couteau, à Paris. Attaché à un lit durant soixante-douze heures, il est torturé par au total trois hommes, qui, en plus des tortures, se sont servis d’un chien pour l’intimider et le faire parler.

Après trois jours de cauchemar, la victime a pu profiter du sommeil de l’un de ses tortionnaires et de l’absence des deux autres pour défaire ses liens et s’enfuir.

Dans l’appartement où les faits se sont produits, les policiers ont neutralisé un premier suspect, explique Le Parisien.

Si le quotidien n’évoque aucun mobile qui aurait pu justifier ce déchaînement de violence, il indique néanmoins que de l’argent liquide et de la cocaïne ont été retrouvés sur les lieux, laissant à penser à un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue.

Un second suspect, qui a tenté de prendre la fuite en arrivant près de l’appartement et s’apercevant de la présence de la police, a été rattrapé et interpellé quelques rues plus loin.

Les deux bourreaux présumés, l’un âgé d’une vingtaine d’années, le second d’une trentaine, ont été placés en garde à vue et une enquête immédiatement ouverte.

Leur chien, qui s’était réfugié apeuré sur un balcon avant de chuter et de se blesser, a été pris en charge par une brigade cynophile et emmené à la fourrière du département. 

La victime, elle, se trouve toujours hospitalisée au Kremlin-Bicêtre.





Source link

Autres articles à lire

Baby Doll : Beethoven porte la cause des migrants à la Cité de la Musique

adrien

Séparatisme : fichage, identifiant national, cultes et service public surveillés… Le projet de loi est achevé, que contient-il ?

adrien

Sondage : 74 % des Français trouvent l’évacuation des migrants place de la République justifiée

adrien

Matthew Perry (Friends) : sa terrible addiction aux drogues racontée par son ex

adrien

Meghan Markle révèle avoir fait une fausse couche cet été, un «chagrin insupportable»

adrien

Ces dix films à voir sur grand écran à la rentrée

adrien