heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Emily Ratajkowski accuse le chanteur Robin Thicke d’agression sexuelle


Pour la première fois, Emily Ratajkowski raconte avoir été victime d’agression sexuelle lors du tournage du fameux clip Blurred Lines, en 2013.

Dans son livre My body à paraître le mois prochain, dont un premier extrait a été publié dans le Sunday Times, la mannequin accuse le chanteur Robin Thicke d’attouchements sexuels.

Alors que le tournage de la partie non-censurée dans laquelle elle a tourné entièrement nue ne lui avait absolument pas posé de problème raconte-t-elle, c’est au moment où Robin Thicke est revenu sur le plateau ivre « pour tourner seulement avec elle », que l’agression a eu lieu.

« Soudain, sans prévenir, j’ai senti la fraîcheur et l’anomalie des mains d’un étranger qui attrapait mes seins nus par derrière. Je me suis instinctivement écartée, en me tournant pour regarder Robin Thicke », explique Emily Ratajkowski.

« Il a souri dans un rictus idiot et a trébuché en arrière, ses yeux cachés derrière ses lunettes de soleil », ajoute-t-elle. « Ma tête s’est tournée vers l’obscurité au-delà du plateau. La voix de la réalisatrice s’est brisée quand elle m’a lancé : ‘Ça va ?’ ».

«J’ai gardé la tête haute et j’ai haussé les épaules, évitant tout contact visuel, sentant toute la chaleur de l’humiliation parcourir mon corps. Je n’ai pas réagi, du moins pas vraiment. Pas comme j’aurais dû », regrette-t-elle, expliquant ne pas s’être plainte à l’époque pour ne « pas y penser » et avoir voulu protéger « le bon environnement de travail » du tournage.

De simples excuses

Interrogée à ce sujet par le Sunday Times, la réalisatrice du clip, Diane Martel, a confirmé les propos d’Emily Ratajkowski. « Je me souviens du moment où il a attrapé ses seins. Un dans chaque main. Il était debout derrière elle car ils étaient tous les deux de profil. J’ai crié d’une voix très agressive : ‘Qu’est-ce que tu fous, c’est fini ! Le tournage est terminé !’, a-t-elle raconté. Diane Martel a ajouté que Robin Thicke s’était ensuite excusé, et avait dit qu’il n’aurait jamais fait cela « s’il avait été sobre».

De quoi de nouveau entacher la (déjà très mauvaise) réputation du titre Blurred Lines, dont les paroles ont été accusées de glorifier la culture du viol. Blurred Lines avait aussi suscité une controverse en 2015, année où un juge avait estimé que Robin Thicke et Pharrell Williams avaient copié un morceau de Marvin Gaye pour écrire la chanson, les condamnant à verser 7,4 millions de dollars aux ayants-droits.

Ce n’est pas la première fois qu’Emily Ratajkowski rapporte avoir été victime de violences sexuelles. Dans une tribune publiée en 2020 dans magazine The Cut, la célèbre mannequin avait déjà révélé avoir été violée par le photographe Jonathan Leder quand elle avait 20 ans.



Source link

Autres articles à lire

Le Hellfest se dirige vers l’annulation de son édition 2021

adrien

Sécurité routière : une sieste bien plus efficace qu’une simple pause

adrien

Opération Mousquetaire : voici pourquoi l’armée américaine va débarquer aujourd’hui en France

adrien

Un nouveau manifeste des 343 réclame un allongement du délai de recours à l’IVG

adrien

Pour la première fois, il est possible de pique-niquer dans les jardins du Buckingham Palace

adrien

Noël 2020 : les pièces Mode féminines à glisser au pied du sapin

adrien