heureux-qui.com
Fil Info

Emilia Clarke sort son premier comic book sur une mère célibataire dont les superpouvoirs viennent de ses menstruations

Notez cet article


Emilia Clarke sortira en juillet prochain son premier comic book «M.O.M. : Mother of Madness» co-écrit avec Marguerite Bennett (Bomshells) et mis en image par Leila Leiz (Horde). Un rêve d’enfant devenu réalité pour l’ancienne star de «Game of Thrones».

Dans ses plus jeunes années à Londres, Emilia Clarke se souvient qu’il pouvait être difficile pour une fille de pénétrer dans le magasin de comic book local. C’est par l’intermédiaire de son grand frère qu’elle a réussi à poser les yeux sur cet univers fascinant, de même que dans les salles de cinéma.

«J’ai lu beaucoup de romans fantastiques plein de mondes incroyables quand j’étais enfant, comme Le Seigneur des Anneaux. C’est toujours atour de ce type de lecture que mon imagination gravitait. Plus tard, quand j’ai participé à mon premier Comic-Con à l’âge de 22 ans pour Game of Thrones, je n’y ai vu quasiment que des hommes. Puis, quand le mouvement MeToo a commencé à faire évoluer les mentalités dans l’industrie, j’ai commencé à changer mon regard sur cette communauté», explique-t-elle au site américain Variety.

Une équipe de créatrices 

Emilia Clarke a dès lors commencé à imaginer à quoi pourrait ressembler un comic book selon sa propre perspective, et cette idée s’est développée rapidement. Elle s’est entourée d’une équipe créative entièrement composée de femmes pour imaginer son héroïne, Maya, une mère célibataire dont l’existence est bouleversée par la découverte de superpouvoirs qui émanent de ses menstruations.

«C’est une mère célibataire qui assume ses responsabilités. Elle est née de l’idée que les mères célibataires sont des superhéroïnes. Car il faut une force surhumaine pour gérer tout ça. (…) Les ballonnements, le changement d’humeur, l’acnée, etc. toutes ces choses. On déteste quand cela nous arrive, si j’en croit mon expérience et celle de toutes celles qui ont leurs règles. Et nous nous sommes demandés ce qui se passerait si on transformait ces règles en quelque chose qui permet de se sentir unique, folle, surhumaine avec ce qui se passe dans nos corps. Quand Maya a peur, elle devient invisible, et quand elle s’énerve, elle possède une force surhumaine. Et elle peut également se balancer comme Spider-Man avec les poils de ses aisselles», précise Emilia Clarke à propos des pouvoirs de son héroïne (la liste est non-exhaustive).

A noter qu’Emilia Clarke sera prochainement à l’affiche de la série de Disney+ Secret Invasion, dont l’histoire sera en lien avec le scénario du film Captain Marvel. Elle s’est également exprimée sur les premières images de House of the Dragon, la série prequel de Game of Thrones. «Je pense que c’est extraordinaire. J’hallucine de voir ma perruque partout. Je sais maintenant pourquoi ils ne m’ont pas laissé la prendre à la fin de Game of Thrones. C’est Matt Smith qui la porte maintenant», s’amuse-t-elle.



Source link

Autres articles à lire

«Un danger de nettoyage ethnique», alerte le représentant du Haut-Karabakh en France

adrien

Journée décisive pour Joe Biden avec la confirmation de sa victoire par le Sénat

adrien

Reconfinement, variant, vaccination à la traîne… Le Brésil face à une crise sans précédent

adrien

La soeur de Sharon Stone atteinte du Covid-19 : la star dénonce la gestion de la pandémie

adrien

Euro 2021 : comment Christian Eriksen, toujours hospitalisé dans un état stable, a été sauvé

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : achat massif de vaccins par les Etats-Unis, l’Europe toujours «vulnérable»

adrien