heureux-qui.com
Fil Info

Elysée : 930.000 euros dépensés pour rénover le salon doré

Notez cet article


Il a retrouvé sa splendeur d’antan, mais pas à n’importe quel prix. Le salon doré du palais de l’Elysée, qui depuis Charles de Gaulle, a servi de bureau officiel à quasiment tous les présidents français – exception faite de Valéry Giscard d’Estaing et d’Emmanuel Macron – vient de faire peau neuve. Coût de la rénovation : 930.000 euros.

Si la somme semble élevée, elle s’explique par le fait que l’Elysée a dû faire appel à des artisans et des matériaux d’exception, seuls à même de pouvoir faire en sorte que le salon retrouve tout son lustre d’origine.

Tout autant de métiers d’art qu’Emmanuel Macron a tenu d’ailleurs personnellement à saluer en leur organisant, mardi 15 septembre au soir, une réception dédiée au sein du salon tout juste rénové.

«Quand on voit à quel point les éléments revivent, comme les fleurs et les nymphes ressortent, ça s’est complètement transformé ! Vous avez métamorphosé ce lieu, bravo, cette pièce vibre totalement différemment», a salué, enthousiaste, le président de la République, cité par Le Parisien, qui a salué le travail «d’artisans d’excellence».

15.000 feuilles d’or utilisées

Pour arriver à un tel résultat, il aura fallu au total cinq semaines d’un travail minutieux. Deux équipes ont été mobilisées, lesquelles se sont relayées de 7h à 23h. Une organisation qui a permis de terminer le chantier à temps  pour les Journées européennes du patrimoine qui ont précisément lieu ce week-end.

Alors que l’Elysée dispose d’une enveloppe annuelle de cinq millions d’euros pour restaurer ses bâtiments, un budget géré par l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture (Oppic), la rénovation du salon doré a donc pris à elle seule près d’un cinquième de cette somme.

Mais «cela faisait soixante-dix ans que les lieux n’avaient pas été touchés, c’était très fatigué», justifie encore Michel Goutal, l’architecte en chef des monuments historiques en charge du Palais, toujours auprès du Parisien.

Un dégât des eaux avait en outre abîmé une bonne partie de la pièce, ce qui explique aussi pourquoi quelque 15.000 feuilles d’or, soit l’équivalent de 390 grammes, ont été déposés.

Une vitrine de l’excellence française

Avec cette restauration, Emmanuel Macron a enfin voulu mettre en lumière les savoir-faire français qui «permettent de projeter l’excellence française à l’étranger».

«Ce sont des savoir-faire ancestraux qu’on n’a pas perdus parce que pendant des siècles, on n’a pas rompu la chaîne de transmission, il faut que cela continue», a insisté le chef de l’Etat.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI



Source link

Autres articles à lire

Tulsa, 1921 : Quand les tensions raciales ont tourné au massacre

adrien

Ces 5 aliments à consommer pour lutter contre le diabète

adrien

Séan Garnier, champion du monde de «street foot» : «Si on fait rêver les gens, qu’on nous laisse faire»

adrien

Vaccination en France : Quel bilan un mois après le début de la campagne ?

adrien

Sondage : 74 % des Français trouvent l’évacuation des migrants place de la République justifiée

adrien

Ligue 1 : Quelle équipe du PSG contre Lens et l’OM ?

adrien