heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Elections municipales à Marseille : retour sur un scrutin sous tension


Après un conseil municipal électrique, Michèle Rubirola a été élue maire de Marseille, avec sa liste du Printemps marseillais. Samia Ghali lui a apporté son soutien au second tour, après de longues négociations.

Michèle Rubirola a obtenu la majorité absolue lors du second vote, avec 51 voix.

Au cours du premier vote ce matin, la liste du Printemps marseillais menée par Michèle Rubirola était en tête avec 42 voix, suivie par le candidat Les Républicains (LR) Guy Teissier, doté de 41 voix, et la liste de Samia Ghali, qui a obtenu 8 voix. Un bulletin nul a également été comptabilisé. Après une longue suspension jusqu’à 14h20, le vote du second tour est en cours.

Selon la loi sur le scrutin électoral de Gaston Deferre, qui s’applique dans les grandes villes de Lyon, Paris et Marseille depuis 1982, l’élection du ou de la maire se fait par les 101 conseillers municipaux, par secteurs.

DE FORTES TENSIONS ENTRE LES OPPOSANTS

Michèle Rubirola : Médecin de 63 ans, la tête de liste du Printemps marseillais est une fervente écologiste, qui a rassemblé plusieurs partis de gauche (Génération.s, PS, EELV, LFI, PC). Sa liste a obtenu 38,3%, qui lui ont permis d’obtenir 42 sièges, et quatre secteurs sur huit.

Guy Teissier : Député LR des Bouches-du-Rhone, il a remplacé Martine Vassal, la candidate officielle LR, à la suite du second tour, au cours duquel le parti a remporté 39 sièges. Les Républicains l’ont choisi pour s’assurer les trois voix du candidat dissident LR, Bruno Gilles, qui refusait de voter pour la candidate, battue aux urnes dans son secteur. Troisième sur la liste de Lionel Royer-Perreaut, dans le 9ème et le 10ème arrondissement de Marseille, le candidat est le doyen du Conseil municipal à l’âge de 75 ans.

Samia Ghali : Ancienne sénatrice socialiste, la figure de la politique marseillaise a remporté le huitième secteur et 6,47% des votes. Elle a obtenu 9 sièges au conseil municipal. Ses voix sont déterminantes pour faire gagner la liste du Printemps marseillais. Lisette Narducci, une ancienne socialiste membre de la majorité de Gaudin, lui a également apporté son soutien ce samedi. Elle a finalement retiré sa candidature pour apporter son soutien à Michèle Rubirola, avant le début du second vote.

les enjeux politiques

Si tous les conseillers municipaux sont fidèles à leurs listes, lors du vote à bulletin secret, la liste du Printemps marseillais n’obtient qu’une majorité relative. Elle a besoin des voix de la candidate Samia Gahli, avec qui elle partage de nombreuses idées de gauche. En position de force, malgré son faible score au second tour, la candidate a fait monter la pression en conditionnant son soutien à un poste de maire adjointe. La tête de liste Michèle Rubirola a refusé «le chantage». En conséquence, Samia Gahli a annoncé reprendre sa «liberté de vote», sur le réseau social Twitter.

Avant le vote du premier tour, le candidat du Rassemblement National Stéphane Ravier a annoncé que les candidats de sa liste ne prendraient pas part au vote. «Nous laissons les magouilleurs, les marchands de tapis et ceux qui confisquent la démocratie, nous vous laissons entre vous», a-t-il déclaré. A la suite de ce coup d’éclat, Michèle Rubirola, Guy Teisser et Samia Gahli se sont portés candidats.

Durant près de deux heures de suspension, Samia Gahli aurait négocié avec les listes du Printemps marseillais et celles des Républicains. Stéphane Ravier et le Rassemblement National pourraient revenir pour prendre part au second tour du vote.

«On a gagné, on veut les clés» ont crié les sympathisants du Printemps marseillais, pour interpeller les conseillers municipaux, à l’heure où la suspension du matin s’allongeait.

COMMENT L’ELECTION SE GAGNE-T-ELLE ?

Lors du Conseil municipal, aux deux premiers tours du vote, la majorité absolue est requise.

Si tous les conseillers municipaux prennent part au vote, elle est fixée à 51 voix.

Retrouvez toute l’actualité sur Marseille ICI





Source link

Autres articles à lire

Manuela Lopez : l’actrice des Mystères de l’amour révèle le protocole incroyable mis en place pour la maintenir en vie

adrien

Mexique : Des centaines d’oiseaux meurent mystérieusement en même temps (Vidéo)

adrien

Birmanie : un journaliste américain condamné à 11 ans de prison

adrien

L’édito d’Agnès Verdier-Molinié : «La complexité normative est toujours là»

adrien

Emmanuel Macron : derrière la polémique, 5 choses à retenir de l’interview du président

adrien

Xbox Series X et PS5 : le HDMI 2.1 fait-il vraiment la différence ?

adrien