heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Election américaine : les 3 mesures prioritaires de Joe Biden


C’est l’une des questions les plus posées par les médias américains lors des premiers débats pendant les primaires démocrates et républicaines : «quelle sera votre première mesure le jour de votre arrivée à la Maison Blanche ?». Les candidats préparent donc à l’avance leur réponse, et n’hésitent pas à promettre des choix forts qui donneront le ton de leur présidence.

Joe Biden a pris quelques libertés avec ce «jour 1», au point que certains de ses conseillers ont expliqué au Washington Post qu’il serait impossible de tout faire le 20 janvier prochain en cas de victoire. Certaines promesses étaient vagues, comme celle «d’aborder le problème du racisme systémique», d’autres devront passer devant le Congrès, comme des législations sur les armes à feu. Voici trois mesures qui pourraient en revanche être appliquées dès le premier jour. 

Annuler la sortie de l’Organisation Mondiale de la Santé 

«Les Américains sont plus en sécurité quand les Etats-Unis sont engagés pour soutenir la santé mondiale. Lors de mon premier jour comme président, je rejoindrai l’OMS et restaurerai notre leadership sur la scène internationale», tweetait ainsi Joe Biden le 7 juillet dernier. Cette déclaration est intervenu peu de temps après l’officialisation du retrait américain de l’organisation par Donald Trump. 

Dans un contexte de pandémie mondiale, Joe Biden n’a eu de cesse d’affirmer qu’il fallait travailler avec les pays alliés pour contrer le Covid-19. Promettre l’annulation de la sortie (qui sera effective en juillet 2021 si rien n’est fait pour la stopper) montre donc en partie sa stratégie pour lutter contre l’épidémie qui continue de sévir avec force aux Etats-Unis. Avec plus de 230.000 morts, le pays est officiellement le plus touché par la maladie. 

Supprimer le «muslim ban»

Une semaine après son investiture, Donald Trump signait un décret interdisant l’entrée sur le territoire des citoyens de sept pays à majorité musulmans. Attaquée en justice par des défenseurs des droits de l’Homme, le «muslim ban» a connu plusieurs versions. En juin 2018, la Cour suprême a validé la législation du président. Joe Biden a promis qu’il supprimerait le décret et que cela ferait partie d’un plus grand programme qui vise à diminuer le nombre de crimes haineux dans le pays. 

Imposer des taxes aux grandes entreprises

Troisième promesse concernant le premier jour de sa présidence, troisième promesse qui vise à annuler la politique trumpiste. Joe Biden a ainsi promis en septembre à CNN qu’il supprimerait les allègements fiscaux aux entreprises mis en place par l’administration actuelle. Selon lui, des entreprises qui ont bénéficié de ces avantages ont en effet délocalisé des emplois à l’étranger. 

«L’idée est de prendre cet argent et de l’investir dans l’industrie, l’éducation, le système de santé. Ce sont les choses qui comptent pour les familles de la classe moyenne», a expliqué le candidat. Pour rassurer les plus modérés des démocrates et des républicains qui s’inquièteraient de cette mesure, il a promis que les impôts n’augmenteraient pas pour les citoyens, et que la capacité d’embauche des entreprises resterait la même malgré tout. Reste à savoir si cela saura convaincre les électeurs. 

Retrouvez toute l’actualité de la présidentielle américaine ICI





Source link

Autres articles à lire

A Nice, un rappeur fait le buzz en défendant les policiers

adrien

Une étudiante sur vingt dit avoir déjà été victime de viol

adrien

Agression de Michel Zecler : les juges ont ordonné la mise en liberté des deux policiers écroués

adrien

Ces 6 aliments à ne surtout pas manger crus

adrien

Quelles épidémies ont déjà fait plus de 100.000 morts en France ?

adrien

Marilyn Monroe : Frank Sinatra n’a jamais cru à son suicide selon son ancien manager

adrien