heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Dune : le célèbre storyboard du projet de Jodorowsky mis aux enchères


C’est le plus célèbre des films qui n’ont jamais vu le jour. Dès 1975, l’auteur et cinéaste franco-chilien Alejandro Jodorowsky se lançait dans l’adaptation du roman de SF Dune, de Franck Herbert. Un projet totalement démesuré qu’il ne put mener à son terme, mais dont fut tiré un splendide storyboard devenu culte, désormais mis aux enchères par Christie’s lundi 22 novembre, à Paris.

Un imposant ouvrage, estimé entre 25.000 et 35.000 euros, actuellement exposé à la maison de vente dans le VIIIe arrondissement, qui doit beaucoup à l’immense talent de ses concepteurs, le français Jean Giraud, alias Moebius, l’illustrateur britannique de science-fiction Chris Foss, et l’artiste suisse, inspirateur d’Alien, Hans Ruedi Giger.

dm_img_paysage_avant_crop_capture_decran_2021-11-20_a_12.39.34_6198dea479eae.png

D’une taille de 21 centimètres sur 29,5, il se compose de 11 planches en couleurs, 1 page de titre, 268 planches monochromes, avec dialogues, légendes et didascalies en français et en anglais et études de personnages, de décors et de véhicules. Toutes les planches sont en fait des reproductions photographiques, tirées uniquement au verso. Il s’agit là du 5eme exemplaire existant – un autre a été vendu aux enchères il y a quelques années – et on suppose qu’une dizaine auraient été en tout réalisé, dont l’un appartient toujours à Alejandro Jodorowsky. 

Un projet démesuré

Avant que David Lynch ne sorte sa version au cinéma, en 1984, le Chilien avait donc tenté de séduire les studios hollywoodiens pour réunir les 5 millions de dollars qu’il lui manquait pour lancer la phase de production de son film, aidé en cela par le producteur français Michel Seydoux. Mais avec la folie qu’on lui connait, les financiers n’avaient donné suite.

dm_img_paysage_avant_crop_capture_decran_2021-11-20_a_12.42.04_6198df2197d4b.png

Il faut dire que le déroulé du projet avait de quoi impressionner : de 10 à 15 heures de film prévu, et un casting qui enrôlait, entre autres, Mick Jagger, Salvador Dali, Alain Delon, David Carradine ou encore Orson Wells. Les décors étaient gargantuesques, et la musique devait être composée par Magma, puis les Pink Floyd, le tout dans une ambiance psychédélique chère à l’époque et à l’artiste franco-chilien. 

Mais son impact eut de belles conséquences pour le cinéma, puisqu’il inspira de nombreux artistes et créateurs de la pop culture et de la science-fiction, en premier lieu Star Wars, de George Lucas (1977) et Alien de Ridley Scott (1979), avec les travaux de Hans Giger. 

En 2013, ce projet et le storyboard qui en découla ont inspiré le passionnant documentaire de Frank Pavich, Jodorowsky’s Dune, dans lequel on peut voir l’admiration que le réalisateur danois Nicolas Winding Refn ( Pusher, Drive,…) vouait au Franco-chilien et à ce storyboard.  

Plus récemment, la sortie sur les écrans en septembre dernier de la version signée Denis Villeneuve jette évidemment encore un peu plus la lumière sur ce projet fou. A défaut d’y retrouver le grain de folie et la vision totalement baroque de Jodorowsky – que l’auteur Franck Herbert aurait sans aucun doute apprécié – le réalisateur canadien a au moins le mérite d’avoir financièrement assuré de quoi réaliser la suite de son premier opus, qui n’est pas attendue avant 2023. 

Le regain d’intérêt pour cette période follement créatrice des années 1970 et 80, côté science-fiction, illustrée entre autre par la parution de la mythique revue française Métal Hurlant ( de nouveau disponible), a récemment trouvé écho avec le projet à venir du réalisateur Taika Waititi (Thor, Jojo Rabbit,…).

Il s’est en effet dit en début de mois prêt à adapter l’autre chef d’oeuvre commun entre Jodorowsky et Moebius, la cultissime bande dessinée L’Incal, développée à partir de 1980, dans laquelle nombre d’artistes ont puisé pour en parsemer leurs oeuvres de SF.   



Source link

Autres articles à lire

Dwayne Johnson dévoile le visage des comédiens de son biopic «Young Rock»

adrien

Coronavirus : quelle est la procédure à l’école si mon enfant est malade ?

adrien

Covid-19 : Sanofi s’offre un expert de l’ARN messager

adrien

Election américaine : prise à partie par Donald Trump, Alexandria Ocasio-Cortez se défend

adrien

Amazonie brésilienne : les incendies augmentent très fortement

adrien

Coronavirus : Roselyne Bachelot annonce une aide de 432 millions d’euros pour le spectacle vivant

adrien