heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Drague : 9 femmes sur 10 préfèrent que l’homme fasse le premier pas


Même si les codes de la séduction ont bien évolué, notamment avec l’essor des applications et des sites de rencontres, certaines pratiques restent au goût du jour, comme le fait que ce soit à l’homme de faire le fameux «premier pas».

Selon un sondage Ifop dévoilé ce jeudi 9 septembre et mené pour Love Advisor, 9 femmes sur 10 préfèrent en effet que cette étape soit à l’initiative des hommes.

Et la proportion de Françaises partageant cette opinion augmente avec l’âge. Dans le détail, 84% des sondées ayant moins de 30 ans privilégient que ce soit l’autre qui fasse le premier pas, 88% des 30-49 et 93% des 50 ans et plus.

Autre donnée de ce sondage : 21% des répondantes s’auto évaluant comme «très jolies» pensent que cette pratique est l’apanage des hommes, contre 8% pour celles qui se placent «dans la moyenne».

timidité et manque de confiance en soi

Mais pourquoi préfèrent-elles que cette initiative soit masculine ? La majorité des femmes ne souhaitent pas faire le premier pas tout d’abord par timidité et manque de confiance en elles (49%), par peur du rejet (42%) et par crainte d’être perçue par les hommes comme une «fille facile» (34%).

«Cette préférence peut surement s’expliquer par la crainte du ‘non’ entachant sa confiance en soi, plus fragile chez les femmes soumises à davantage de pressions et d’injonctions», est-il précisé dans cette étude.

Réalisée du 28 au 30 juillet auprès d’un échantillon de 1.001 femmes, représentatives de la population féminine âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine, cette enquête montre toutefois près de deux tiers (63%) des Françaises ont quand même un jour osé le faire.

Preuve que la galanterie reste bien ancrée, deux tiers des personnes interrogées (66%) estiment d’autre part qu’un homme doit ouvrir la porte à une femme lorsqu’il rentre dans une pièce avec elle.

Quid de l’addition ?

Concernant l’épineuse question du partage de l’addition lors du premier rendez-vous, les résultats montrent une tendance au partage. Presqu’une femme sur deux (49%) pense qu’il est normal de régler la note.

Pour autant, ce sont plus de la moitié des célibataires qui déclarent ne pas le faire : dans 53% des cas, c’est la personne avec laquelle les femmes ont un rendez-vous qui se charge de payer.

Et ce sont surtout les trentenaires qui sont dans cette situation. En effet, 76% des femmes âgées entre 30 et 39 ans se font inviter lors du premier rendez-vous amoureux.



Source link

Autres articles à lire

DIRECT – Coronavirus : Jean Castex prépare des règles sur «le temps long»

adrien

Municipales 2020 : les résultats à Levallois-Perret

adrien

On a testé le dîner safari du Zoo de Thoiry

adrien

L’artiste plasticien Christo, célèbre pour avoir emballé le Pont-Neuf, est mort à l’âge de 84 ans

adrien

#AérationChallenge : face au coronavirus, des profs alertent sur des salles inadaptées

adrien

Avoir 20 ans en 2020 : «Ma mère, je ne pouvais plus la voir pendant le confinement»

adrien