heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Discours de Jean Castex : ce qu’il faut retenir


Près de trois semaines après l’entrée en vigueur de nouvelles mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus, le Premier ministre Jean Castex a pris la parole. Il en a notamment profité pour confirmer la réouverture des écoles le 26 avril et le maintien de l’objectif de la mi-mai pour que les terrasses des restaurants et cafés fassent de même.

La situation sanitaire s’améliore, a commencé Jean Castex, avec un peu plus de 30.000 contaminations par jour. «Le pic de la troisième vague semble dernière nous», a-t-il estimé. Il a néanmoins reconnu que la baisse est deux fois plus lente celle connue à l’automne dernier, en pointant la responsabilité des caractéristiques du variant britannique.

Jeudi soir, 7.600 personnes étaient en soins intensifs, dont 6.000 en raison du Covid-19, a-t-il indiqué. Un reflux devrait débuter d’ici à quelques jours.

Réouverture des écoles lundi 26 avril

A partir de lundi 26 avril, les élèves des écoles élémentaires et leurs enseignants retrouveront leurs classes, a confirmé le Premier ministre (à distance pour les collégiens et les lycéens, jusqu’au 3 mai). Un protocole très strict doit être mis en place, avec une augmentation du nombre de tests salivaires disponibles. Dès la reprise, 400.000 par semaine seront proposés aux écoles, avec l’objectif d’atteindre 600.000 tests par semaine à la mi-mai.

Dès le premier cas de contamination, la classe de l’élève (de la maternelle au lycée) fermera, a précisé de son côté Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education.

Les contraintes de déplacement levées «en journée» le 3 mai

Le Premier ministre a annoncé que les contraintes de déplacement seront levées à partir du 3 mai, seulement «en journée». Le couvre-feu de 19h est pour le moment maintenu au moins jusqu’à la mi-mai.

La mi-mai toujours visée pour retrouver les terrasses

Il a aussi expliqué que «sous réserve de la situation sanitaire, un nouveau train de réouverture à la mi-mai qui pourrait commencer par les terrasses (et) certaines activités sportives» aurait lieu. «La liste n’est pas définitive et pourrait se faire dans un cadre territorialisé». Les commerces sont également concernés.

13,5 millions de premières doses injectées

A propos de la campagne de vaccination, Jean Castex a estimé qu’elle «progresse bien», avec 13,5 millions de personnes ayant déjà reçu une première dose. La quasi-totalité des résidents d’Ehpad ont été traités, ainsi que 70% des soignants. Environ 2,5 millions de Français peuvent être vaccinés chaque semaine, a-t-il également affirmé. L’objectif pour la mi-mai est d’atteindre les 20 millions de personnes. A cette date, les 50-60 ans pourront prendre rendez-vous dans des centres de vaccination. Il est possible que les personnes obèses puissent y être également autorisées.

Par ailleurs, sept millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer vont être livrées entre les mois de mai et juin. Il a néanmoins appelé les plus de 55 ans de ne pas hésiter à se faire injecter une dose d’AstraZeneca. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué que le risque de thromboses est 50 fois supérieur lorsque l’on prend l’avion que lorsque l’on se fait vacciner avec AstraZeneca. Les cas graves sont d’un ratio de 5 pour un million, a-t-il dit.

Il a aussi dévoilé qu’à partir de samedi, les plus de 55 ans pourront recevoir la dose de vaccin Johnson & Johnson (qui n’en nécessite qu’une). « Les 200.000 premiers vaccins sont livrés aux pharmacies, aux médecins et aux infirmiers libéraux qui pourront commencer à le proposer à leurs patients», a-t-il dit.

Des autotests en masse la semaine prochaine

Jean Castex est également revenu sur les autotests, que chacun peut réaliser soi-même. 64 millions arriveront la semaine prochaine et seront proposés au personnel des établissements scolaires, ainsi qu’aux lycéens, à partir du 10 mai. Ces tests sont pour le moment réservés aux plus de 15 ans.

Ils doivent être utilisés une à deux fois par semaine. Attention toutefois, des risques de faux négatifs existent, a de son côté précisé Olivier Véran. «Ce n’est pas un bon pour ne pas respecter les gestes barrières», a-t-il averti. En cas de résultat positif, il faudra passer un test PCR pour une confirmation. 200.000 de ces autotests seront envoyés en outre-mer.

Quarantaine pour les voyageurs de certains pays

Alors que les variants dit «brésilien» et «sud-africain» ne représente que 4% des contaminations actuellement, le Premier ministre a indiqué qu’il fallait à tout prix que ce taux n’augmente pas. Ainsi, une quarantaine va être mise en place pour dix jours à partir de samedi 24 avril, pour les personnes venant du Brésil, du Chili, d’Argentine, d’Afrique du Sud et d’Inde. Ils ne pourront quitter leur lieu de quarantaine que de 10h à midi, et l’endroit où il la passeront sera vérifié à plusieurs reprises, a précisé Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur.



Source link

Autres articles à lire

L’Allemagne va rendre les tests payants

adrien

Paris : à quoi va servir le bassin de stockage d’eau pluviale en construction à Austerlitz ?

adrien

Blinken, Kerry, Haines… : les premiers noms de l’administration Biden

adrien

Fukushima : il y a 10 ans, le Japon ravagé par un tsunami

adrien

Horoscope été 2021 : amour, santé, travail…découvrez ce qui vous attend selon votre signe astrologique

adrien

les 5 costumes qui seront les plus populaires

adrien