heureux-qui.com
Image default
Fil Info

DIRECT – Explosions à Beyrouth : 27 morts et 2.500 blessés, selon une estimation préliminaire


Deux puissantes explosions successives ont secoué, ce mardi 4 août, Beyrouth faisant 27 morts et 2.500 blessés, selon une estimation préliminaire. Ces explosions ont semé la panique et provoqué un immense champignon de fumée dans le ciel de la capitale libanaise.

20h58

Les puissantes explosions ont fait 27 morts et 2.500 blessés, selon des «estimations préliminaires» annoncées par le ministre de la Santé, Hamad Hassan. «C’est une catastrophe dans tous les sens du terme», a-t-il déploré, interrogé par plusieurs télévisions alors qu’il visitait un hôpital de la capitale. «Les hôpitaux de la capitale sont tous pleins de blessés», a-t-il souligné, appelant à transporter les autres blessés vers des établissements de la banlieue.

20h32

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré mardi soir que la France se tenait aux «côtés du Liban» et était prête à lui apporter son aide après les fortes explosions qui ont secoué Beyrouth.

«La France se tient et se tiendra toujours aux côtés du Liban et des Libanais. Elle est disposée à apporter son assistance en fonction des besoins qu’exprimeront les autorités libanaises», a-t-il déclaré dans un tweet.

20h15

Un navire arrimé face au port de Beyrouth est en flamme, après les violentes explosions qui ont ravagé le secteur mardi, a constaté une correspondante de l’AFP, sans qu’il ne soit possible de déterminer s’il y avait à son bord des passagers.

20h04

Le président Michel Aoun a convoqué une «réunion urgente» du Conseil supérieur de la Défense et le Premier ministre Hassan Diab a décrété un jour de deuil national.

Selon l’agence nationale d’information ANI, il y a eu «des morts et des blessés». Le président de la Croix-Rouge libanaise, Georges Kettaneh, a évoqué «des centaines de blessés», dans un appel à la télévision libanaise LBC. «Nous sommes submergés par les appels téléphoniques», a-t-il dit. «C’est une catastrophe à l’intérieur (du port). Il y a des cadavres par terre. Des ambulances emmènent les corps», a indiqué à l’AFP un soldat aux abords du port.

19h55

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré une première explosion suivie d’une autre qui provoque le gigantesque nuage de fumée. Les déflagrations ont fait trembler les immeubles et brisé des vitres à des kilomètres à la ronde.

19h40

Dans une première réaction d’un responsable, le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, a indiqué que les explosions étaient peut-être dues à des «matières explosives confisquées depuis des années», mais ajouté que l’enquête en cours devrait déterminer «la nature exacte de l’incident».





Source link

Autres articles à lire

L’opposant russe Navalny décrit l’enfer qu’il vit en prison

adrien

Manque de doses et problème d’accès à Doctolib, la vaccination patine en Seine-Saint-Denis

adrien

Koh-Lanta : Denis Brogniart dévasté par la mort de Bertrand-Kamal

adrien

Nicole Belloubet veut développer les ordonnances de protection

adrien

Paris : nouvelle mobilisation contre le projet d’extension de la cimenterie Lafarge du 15e

adrien

Covid-19 : un nouveau protocole pour les entreprises

adrien