heureux-qui.com
Image default
Fil Info

DIRECT – Coronavirus : une rentrée masquée de la France à la Russie

Table des matières


En pleine épidémie de coronavirus, la possibilité d’une deuxième vague inquiète de plus en plus en France, où le dernier bilan s’élève à 30.625 morts. En conséquence, le gouvernement a imposé le renforcement des mesures sanitaires, notamment sur le port du masque. Dans le monde, le Covid-19 a fait plus de 847.000 morts depuis décembre dernier.

> La France a enregistré 3.082 nouveaux cas en 24 heures.

> La France pourra produire 100 millions de masques par semaine en décembre

> Le port du masque est obligatoire dans les entreprises et dans les écoles à partir de 11 ans

07h24

De la France à la Russie, la rentrée se fait avec masques et désinfectant, pour éviter que les établissements scolaires ne deviennent des foyers de propagation du virus.

Dans les écoles françaises, le port du masque est obligatoire pour les enseignants et les élèves à partir de 11 ans, sans aller jusqu’à la décision de la Grèce de rendre le masque obligatoire dès la maternelle.

Cette rentrée inédite est « bien préparée », a affirmé lundi le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, pour qui elle doit être « la plus normale possible ».

06h50

Le port du masque devra être « systématique » à compter de ce mardi en entreprise, dans les espaces partagés comme les salles de réunion, couloirs, vestiaires ou open spaces.

« Dans un lieu clos à plusieurs, il faut systématiquement porter le masque », a insisté la ministre du Travail Elisabeth Borne. Le port du masque sera également « nécessaire » pour les travailleurs exerçant en extérieur en cas de regroupement et d’incapacité à respecter la distance d’un mètre.

Après Paris, Marseille, Bordeaux, Toulouse et de nombreuses autres villes, Lyon et Rouen ont décidé de rendre le port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans.

06h30

Hong Kong a lancé mardi une campagne de dépistage massive du Covid-19. Plus d’un demi-million de Hongkongais se sont déjà inscrits pour bénéficier de ce dépistage gratuit, malgré la méfiance suscitée par l’implication de médecins et d’entreprises de Chine continentale.

Et plus de la moitié des 141 points de tests répartis dans toute la ville, notamment dans les écoles et les stades, affichent complet pour leur premier jour d’activité mardi.

Mais l’initiative est plombée par la méfiance à l’égard du gouvernement local et de Pékin, certains habitants craignant une utilisation des données collectées, d’autres refusant d’y participer en un acte de « résistance passive », comme le magnat de la presse Jimmy Lai récemment arrêté au nom de la loi controversée de sécurité nationale.



Source link

Autres articles à lire

Vendée Globe 2020 : En route pour rentrer aux Sables d’Olonne, Jérémie Beyou réfléchit à abandonner

adrien

Disneyland Paris : voici la date de réouverture du parc

adrien

Vidéo : affrontements entre membres de la communauté Tchétchène et dealers à Dijon

adrien

Coronavirus : reconfinement en vue ?

adrien

Vaccin russe Spoutnik V : quand pourrait-il être disponible en France ?

adrien

«Faire confiance aux collectivités et aux acteurs en première ligne» : Christian Estrosi fait le point sur ses actions

adrien