heureux-qui.com
Fil Info

DIRECT – Coronavirus : premier dépôt d’une demande d’autorisation d’un vaccin aux Etats-Unis

Notez cet article


La deuxième vague de l’épidémie de coronavirus frappe la France. Pour faire face, un reconfinement national est en place depuis le 30 octobre et jusqu’au 1er décembre minimum.

13h51

Dix mois seulement après le séquençage du nouveau coronavirus, le groupe pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont confirmé qu’ils demanderaient vendredi à l’Agence américaine des médicaments (FDA) d’autoriser leur vaccin contre la maladie causée par le virus, le Covid-19, premiers fabricants à le faire aux Etats-Unis ou en Europe.

La demande était attendue depuis plusieurs jours, suite à la publication des résultats de l’essai clinique mené depuis juillet sur 44.000 volontaires dans de multiples pays, et selon lesquels le vaccin

11h15

L’OMS recommande de ne pas administrer de remdesivir aux malades du Covid-19 hospitalisés, car ce médicament antiviral n’évite ni des morts ni des formes graves de la maladie, a-t-elle annoncé vendredi.

“Le médicament antiviral remdesivir n’est pas conseillé pour les patients admis à l’hôpital pour le Covid-19, quel que soit le degré de gravité de leur maladie, car il n’y a actuellement pas de preuve qu’il améliore la survie ni qu’il permette d’éviter d’être placé sous ventilation artificielle”, déclare l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué.

11h11

Des opérations pilotes de dépistage du Covid-19 avec des tests antigéniques vont être menés dès lundi dans une trentaine de lycées d’Ile-de-France, à destination des personnels et des élèves volontaires.

“Ces opérations pilotes débuteront le lundi 23 novembre et se dérouleront sur plusieurs semaines dans une trentaine de lycées répartis sur l’ensemble de la région Île-de-France”, annoncent dans un communiqué l’Agence régionale de santé (ARS), la Région académique Ile-de-France et l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP).

10h03

Le pic de la seconde vague de l’épidémie de Covid-19 en France a vraisemblablement été franchi, a indiqué vendredi l’agence sanitaire Santé publique France, qui appelle toutefois à maintenir les “mesures de prévention”.

“Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi”, a expliqué l’agence sanitaire dans un communiqué accompagnant la publication de son point épidémiologique hebdomadaire.

Selon Santé publique France, “les résultats actuels permettent de constater une diminution franche de tous les indicateurs, plus marquée dans les premières métropoles mises sous couvre-feu”.

10h01

L’isolement obligatoire des malades du Covid-19 est “une piste sur la table” qui doit faire l’objet d’un “débat démocratique”, a indiqué vendredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

“C’est une piste qui existe, qui est sur la table par principe puisque c’est un modèle qu’un certain nombre de pays, et pas uniquement en Asie mais y compris chez nos voisins, ont retenu; ensuite parce qu’il y a aujourd’hui des parlementaires qui font cette proposition”, a expliqué sur franceinfo le secrétaire d’Etat.

09h32

Près d’un million de personnes ont déjà bénéficié d’inoculations “d’urgence” de deux vaccins expérimentaux anti-Covid de la firme chinoise Sinopharm, a indiqué la compagnie pharmaceutique, sans toutefois fournir de données cliniques montrant leur efficacité.

La Chine autorise depuis cet été les inoculations de vaccins non encore homologués, pour les besoins jugés urgents — comme les employés et étudiants se rendant à l’étranger, ou encore les travailleurs particulièrement exposés, comme les soignants.

09h03

Le manque à gagner des commerces non-essentiels, actuellement fermés pour cause de reconfinement, pourrait atteindre 10,8 milliards d’euros pour la période novembre-décembre, estime vendredi l’assureur-crédit Euler Hermes dans une étude.

Si cette mesure contraignante dans le cadre de la lutte contre la 2e vague de Covid-19 devait s’appliquer uniquement au cours du mois de novembre, le manque à gagner tomberait à 4,4 milliards d’euros, est-il précisé.



Source link

Autres articles à lire

Les bébés avalent des millions de microplastiques chaque jour à cause des biberons

adrien

Ours Ecolo : la gourde inox éco-responsable

adrien

Le secteur du tourisme affiche une perte de près de 60 milliards d’euros depuis le premier confinement

adrien

Coronavirus : écoles, entreprises, familles… Où se trouvent les principaux clusters ?

adrien

Montréal : la prise d’otages chez Ubisoft était en réalité un canular

adrien

Violences conjugales : les bracelets anti-rapprochement déployés dès ce vendredi

adrien