heureux-qui.com
Fil Info

DIRECT – Coronavirus : les marchés, parcs et jardins resteront ouverts pendant le confinement

Table des matières

Notez cet article


La deuxième vague de l’épidémie de coronavirus frappe bel et bien la France. Lors de son allocution tant attendue ce mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement national à partir de vendredi et jusqu’au 1er décembre. Les écoles, collèges et lycées resteront toutefois ouverts.

09h05

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé jeudi que les parcs et jardins publics, ainsi que les marchés, resteraient ouverts pendant le nouveau confinement annoncé par Emmanuel Macron qui débute vendredi.

“La réponse est oui” pour l’ouverture des parcs et jardins, a dit M. Attal sur RTL. “Il pourra y avoir, comme dans le cadre du premier confinement, une décision préfectorale dans le cas où ça ne se passerait pas bien, mais le principe c’est que les marchés pourront être ouverts”, a-t-il aussi précisé.

Par ailleurs, les fleuristes pourront rester ouverts jusqu’à dimanche, a indiqué le secrétaire d’Etat. “Le président de la République a dit hier que les Français pourraient évidemment aller se recueillir sur les tombes de leurs proches à l’occasion de la Toussaint et pour cette raison, les fleuristes ne fermeront pas comme les autres commerces ce soir, mais pourront rester ouverts jusqu’à dimanche soir”, a expliqué M. Attal.

08h54

On peut estimer à “un million” le nombre de Français actuellement porteurs du nouveau coronavirus, a déclaré jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran sur franceinfo.

“Nous avons tenté par tous les moyens d’éviter le confinement” et “le couvre-feu a permis de freiner la diffusion du virus”, mais “c’est une vague européenne qui est en train de s’abattre”, a-t-il commenté, défendant le reconfinement annoncé par le président Emmanuel Macron. “L’Etat est garant de la sécurité sanitaire des Français et prend ses responsabilités”, a-t-il insisté.

08h47

La fermeture de nombreux commerces dans le cadre du reconfinement est “une erreur” qui risque d’entraîner beaucoup de faillites et de pertes d’emplois, a mis en garde jeudi le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux.

“On a besoin de ces commerçants pour la vie sociale” qui représentent aussi “plus de trois millions d’emplois” et “ce sont des entreprises extrêmement fragilisées qui risquent d’aller en faillite”, a-t-il estimé sur Europe 1.

08h01

La situation va être “extrêmement difficile” pour le système hospitalier durant deux à trois semaines en raison de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, a prévenu jeudi le président du conseil scientifique, l’instance qui guide le gouvernement, Jean-François Delfraissy.

“Nous allons avoir 15 jours à trois semaines extrêmement difficiles pour le système de soins, ça va être vrai dans plusieurs régions de France, nous l’avions prévu au niveau du conseil scientifique depuis maintenant plusieurs semaines”, a déclaré le professeur Delfraissy, sur France Inter.

Retrouvez toute l’actualité du coronavirus ICI

 



Source link

Autres articles à lire

Elysée : 930.000 euros dépensés pour rénover le salon doré

adrien

Football : vainqueur à Leverkusen, le Bayern à un pas du titre

adrien

Fuite de Carlos Ghosn : 7 complices présumés jugés en Turquie

adrien

Quino, le père de «Mafalda», est mort

adrien

Qu’est-ce que le «Juneteenth», célébré ce vendredi ?

adrien

Près d’un Français sur deux favorable aux mesures «anti-voiture»

adrien