heureux-qui.com
Image default
Fil Info

DIRECT – Coronavirus : les Etats-Unis vont lancer leur vaccination de masse lundi

Table des matières


Jean Castex a annoncé qu’il y aura bien un déconfinement le 15 décembre mais contrairement à ce qui était prévu, les cinémas, les musées et les salles de spectacle resteront fermés pour trois semaines. Un couvre-feu sera instauré de 20h à 6h, y compris pour le reveillon du jour de l’an. La pandémie, qui continue à endeuiller l’Europe et les Etats-Unis, a tué près 1,6 millions de personnes dans le monde.

8h17

L’Italie est devenue samedi le pays européen totalisant le nombre le plus élevé de morts depuis le début de la pandémie, avec 64.036 décès, dix de plus qu’au Royaume-Uni, selon les chiffres annoncés par le ministre de la Santé. Selon des données compilées par l’AFP, ces pays sont suivis en Europe par la France (57.567 morts) et l’Espagne (47.624).

7h03

Le vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 arrivera d’ici à lundi matin dans les hôpitaux et d’autres sites aux Etats-Unis, prêt à être injectés à des millions d’Américains. C’est ce que les autorités américaines ont annoncé samedi.

Les infections aux États-Unis ont grimpé en flèche, avec 1,1 million de nouveaux cas confirmés au cours des cinq derniers jours et un nombre de décès approchant désormais les 300.000. Le président américain Donald Trump avait affirmé vendredi soir que les premières injections du premier vaccin Pfizer-BioNTech interviendraient dans les 24 heures, c’est-à-dire samedi.

« La distribution a commencé » et « les premières cargaisons arriveront lundi matin », a finalement déclaré le général Gus Perna, de l’opération Warp Speed (vitesse de la lumière) mise en place par le gouvernement américain pour assurer l’acheminement du vaccin. « Nous sommes 100% confiants sur un plan opérationnel que nous livrerons le vaccin aux Américains » à ce moment-là, a-t-il ajouté, en prévoyant que 145 sites à travers tous les Etats recevraient le vaccin lundi, 425 sites supplémentaires mardi et 66 mercredi. Cette première phase concerne environ trois millions de personnes.

Les Etats-Unis étaient devenus vendredi le sixième pays à approuver le vaccin de l’alliance américano-allemande, après le Royaume-Uni, le Canada, Bahreïn, l’Arabie saoudite et le Mexique. 

L’Agence européenne du médicament devrait rendre un avis d’ici fin décembre. « Nous avons travaillé rapidement en raison de l’urgence que constitue cette pandémie, pas en raison d’une quelconque pression extérieure », a assuré samedi le patron de l’Agence américaine des médicaments (FDA), Stephen Hahn, lors d’une conférence de presse virtuelle, relativisant par ailleurs les risques liées aux « allergies graves ». Les laboratoires français Sanofi et britannique GSK ont eux essuyé un revers: leur vaccin anti-Covid ne devrait être prêt que fin 2021, après des résultats moins bons qu’attendu dans les premiers essais cliniques.

 



Source link

Autres articles à lire

Direct – Lionel Messi au PSG : le maillot floqué du numéro 30 déjà en rupture de stock sur la boutique en ligne

adrien

Rentrée littéraire 2022 : Voici les ouvrages les plus attendus

adrien

La fête pour les 60 ans de Barack Obama fait polémique

adrien

Opération Mousquetaire : voici pourquoi l’armée américaine va débarquer aujourd’hui en France

adrien

Grande Bretagne : la vente de voitures neuves à essence ou diesel interdite à partir de 2030

adrien

Affaire Daval : polémique autour des indemnités réclamées par la famille d’Alexia

adrien