heureux-qui.com
Image default
Fil Info

DIRECT – Coronavirus : le directeur de l’AP-HP craint une deuxième vague «pire que la première»


Comme le craignaient les autorités sanitaires, la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus a bel et bien frappé en France, obligeant le gouvernement à durcir le ton, en imposant notamment un couvre-feu dans 53 départements métropolitains et à la Polynésie française.

10h48

Le président Emmanuel Macron se rendra ce vendredi après-midi au centre hospitalier René-Dubos de Pontoise (Val-d’Oise) pour «échanger avec les équipes». Le chef de l’Etat doit notamment rencontrer des «représentants du milieu hospitalier». 

09h03

Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, a estimé « possible » que la « deuxième vague » du Covid-19 en France « soit pire que la première », soulignant que la situation était « redoutable pour chacun d’entre nous ».

« Il y a eu la perception depuis quelques mois que soit la 2e vague n’existait pas, soit que c’était une vaguelette. La situation est l’inverse: il est possible que la deuxième vague soit pire que la première », a estimé sur RTL le patron du plus grand centre hospitalier et universitaire en Europe. « Pour l’instant, nous ne sommes que dans un mouvement ascendant dans de nombreuses régions », ce « qui qui rend effectivement les choses redoutables », a-t-il ajouté.

08h48

Les problèmes rencontrés sur la nouvelle version de l’application de traçage du Covid-19, rebaptisée « TousAntiCovid », ont été résolus durant la nuit, a assuré le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique Cédric O.

« Il y a eu un trop grand afflux de personnes en même temps sur l’application », au moment de la conférence de presse du Premier ministre jeudi, et en conséquence « les systèmes ont eu du mal à tenir’, a-t-il expliqué lors d’une interview sur France2. Il est désormais à nouveau possible « d’activer sans problème » l’application, a-t-il ajouté, afin d’être informé en cas de contact avec une personne positive au coronavirus, d’avoir des informations sur la circulation du virus autour de soi ou de connaître les lieux de dépistage.

08h25

Le Groupe ADP a perdu plus de la moitié de son chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’année sous l’impact de la crise liée au coronavirus et a revu à la baisse ses hypothèses de trafic pour Paris avec une chute qui pourrait aller jusqu’à 70% en 2020, a-t-il annoncé.

L’hypothèse de trafic à Paris Aéroport pour 2020 « est revue à la baisse d’environ -63% à une fourchette comprise entre -65 % et -70% », a indiqué le groupe dans un communiqué, confirmant que le trafic dans les aéroports parisiens pourrait ne revenir au niveau de 2019 qu' »à la fin de la période comprise entre 2024 et 2027″.

03h22

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden a vivement critiqué jeudi Donald Trump sur sa gestion de la crise du coronavirus, qui le disqualifie selon lui pour rester au pouvoir, en ouverture de leur dernier débat télévisé à Nashville, à 12 jours du scrutin.

« Quelqu’un qui est responsable d’autant de morts ne devrait pas pouvoir rester président des Etats-Unis d’Amérique », a déclaré M. Biden, accusant le président américain de ne « toujours pas avoir de plan » pour gérer l’épidémie de Covid-19. Celle-ci a causé plus de 222.000 morts aux Etats-Unis, de loin le pays le plus touché du monde.

01h01

Transfuser à des malades du Covid-19 du plasma prélevé sur des personnes ayant été contaminées mais désormais rétablies ne réduit pas leur chance d’être gravement malades ou de mourir, selon une étude publiée vendredi. Alors que la palette des traitements contre le nouveau coronavirus est toujours très limitée et que les recherches pour un vaccin se poursuivent, il s’agit des premiers résultats d’essais cliniques destinés à évaluer les bénéfices d’une transfusion de ce plasma (partie liquide du sang qui concentre les anticorps après une maladie), méthode déjà autorisée dans certains pays comme l’Inde ou les Etats-Unis.

En tant que traitement des malades du Covid souffrant de formes modérées, « le plasma de convalescent a montré une efficacité limitée », conclut l’étude réalisée en Inde et publiée dans la revue médicale BMJ, qui appelle toutefois à conduire de nouvelles études se concentrant sur du plasma contenant de hauts niveaux d’anticorps neutralisants.

00h01

La société d’analyse de données Palantir travaille avec le gouvernement américain pour l’aider à suivre la production et la distribution dans le pays des futurs vaccins contre le Covid-19, suscitant des inquiétudes sur la gestion de données médicales.



Source link

Autres articles à lire

Amnesty International pointe des entraves à la liberté de manifester en France

adrien

L’édito de Guillaume Bigot : Jean-Luc Mélenchon et la police insoumise

adrien

60 «rues aux écoles» vont être sanctuarisées cet été

adrien

Tout savoir sur Stéphanie Frappart, arbitre française de la Supercoupe d’Europe

adrien

Samy Naceri : que devient le héros de la saga «Taxi» ?

adrien

Réouverture des théâtres et cinémas en décembre : les professionnels entre doute et espoir

adrien