heureux-qui.com
Fil Info

Dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon rétropédale, dénonçant un «coup monté»

Notez cet article


Quelle version croire ? Après avoir été présenté dans un reportage comme un organisateur de dîners clandestins et avoir affirmé que des ministres y participaient, Pierre-Jean Chalençon est revenu sur ses propos ce lundi soir dans «Touche pas à mon poste», niant finalement tout en bloc.

Collectionneur spécialiste de Napoléon et propriétaire d’un hôtel particulier parisien, le Palais Vivienne, l’homme de 50 ans a expliqué n’avoir «jamais organisé aucune soirée clandestine, surtout pas avec des ministres». Dimanche, par la voix de son avocat, il avait déjà rétropédalé sur la participation de membres du gouvernement, mais sans être aussi explicite sur son rôle supposé dans l’organisation de tels dîners.

«J’ai l’impression qu’on esssaye de me faire porter le bouc émissaire (sic) ou qu’on essaye d’utiliser mon nom et mon image pour faire tomber le gouvernement», a-t-il dénoncé dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8, comparant la situation à «une sorte d’entre la Révolution française et Vichy».

Dans un reportage diffusé sur M6 vendredi soir sur ces fêtes clandestines à Paris, Pierre-Jean Chalençon était pourtant présenté de façon anonyme comme «l’organisateur» d’un dîner illégal jeudi soir, avant que son identité ne soit rapidement découverte. «J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants, qui sont justement des restaurants soi-disant clandestins, avec un certain nombre de ministres, alors ça me fait doucement rigoler», avait-il déclaré à la Six.

une plainte contre M6 ?

Sur cette soirée de jeudi soir, dont les images ont été diffusées par M6 le lendemain, les internautes y reconnaissant le Palais Vivienne, le collectionneur, connu notamment pour sa participation à l’émission de France 2 «Affaire conclue», a affirmé que seulement «neuf personnes» étaient invitées. «On avait dressé des tables, c’était uniquement pour la présentation pour le bicentenaire de la mort de Napoléon», a-t-il expliqué. «Je n’ai pas de cuisine depuis quatre mois donc je ne vois pas comment j’aurais pu faire des soirées», a-t-il ajouté, assurant ne pas avoir fait payer ses convives. Le reportage sur M6 évoquait «une quarantaine de convives, sans masque» et une soirée à «220 euros, caviar et champagne».

Pierre-Jean Chalençon s’en est également pris à M6 et à ses «pseudo-journalistes». «Je suis très très triste de la façon dont on m’a traité, c’est une sorte de guet-apens, de coup monté», a-t-il fustigé, disant vouloir porter plainte contre la chaîne. Une enquête pénale a d’ores et déjà été ouverte dimanche par le procureur de Paris Rémy Heitz, des chefs de «mise en danger d’autrui» et de «travail dissimulé».





Source link

Autres articles à lire

Top Chef : «Qui est Dragon Ball Z ?», la bourde de Paul Pairet fait réagir Twitter

adrien

Paris : des images «d’apéros de rue» en plein reprise de l’épidémie font réagir

adrien

DIRECT – Coronavirus : la Belgique franchit le cap des 100.000 cas

adrien

Confinement : tout savoir sur les contrôles de déplacements interrégionaux

adrien

Que retenir du XBox games Showcase ?

adrien

Donald Trump : un procès en destitution pour rien ?

adrien