heureux-qui.com
Fil Info

Des microplastiques retrouvés dans le placenta de femmes enceintes, les scientifiques s’inquiètent

Notez cet article


On retrouve ces microparticules partout, y compris désormais dans le ventre des femmes enceintes, selon une étude menée par des chercheurs italiens. La présence de microplastiques dans le placenta inquiète les scientifiques, et pourrait nuire au développement du fœtus.

Si l’on ne connait pas encore l’impact des microplastiques sur l’organisme, ils sont toutefois sources de questionnements. Les scientifiques craignent que ces particules transportent des substances chimiques qui pourraient perturber le système immunitaire du fœtus, explique le Guardian.

L’étude, menée par des chercheurs et médecins du service de gynécologie et obstétrique de l’hôpital San Giovanni Calibita Fatebenefratelli de Rome, a été publiée dans la revue scientifique Environmental International.

Les scientifiques ont étudié le placenta de quatre femmes ayant eu des grossesses et des accouchements totalement normaux. Des traces de ces particules ont été retrouvées à la fois sur le côté fœtal et sur le côté maternel du placenta. Sur les 4% de placenta étudiés, 12 microparticules ont été retrouvées. Les chercheurs pensent donc que la proportion de microplastiques peut être bien plus grande sur l’ensemble du placenta.

Les effets de microplastiques encore inconnus

Avec une taille de moins de 10 microns, ces particules sont assez fines pour être transportées dans le sang. Les chercheurs n’ont cependant pas pu déterminer si elles avaient pénétré le corps des fœtus à l’intérieur du ventre de leur mère. «C’est comme avoir un bébé cyborg : il n’est plus composé uniquement de cellules humaines, mais d’un mélange entre entité organiques et non organiques», a déclaré au Guardian Antonio Ragusa, chercheur à la tête de cette étude.

Les effets des microplastiques sont encore inconnus, mais face à la multiplication de ces particules, il devient urgent pour les scientifiques de les étudier pour déterminer si elles sont dangereuses ou non, et notamment pour les nourrissons.

Les nourrissons ingèrent des millions de microplastiques chaque jour.

Bouteilles en plastique, emballages alimentaires, cosmétiques… Les microplastiques sont omniprésents dans notre quotidien, sans que l’on ne s’en rende compte. Selon une étude menée par WWF en 2019, un humain ingère en moyenne cinq grammes de microplastiques par semaine, soit l’équivalent d’une carte de crédit.

On retrouve notamment des tonnes de microplastiques au fond des océans, à cause de la dégradation des déchets plastiques jetés dans la nature, ce qui détruit les écosystèmes marins. De grandes quantités de microplastiques sont ainsi retrouvées dans les fruits de mer, et par conséquent dans nos organismes.

Retrouvez toute l’actualité sur la santé ICI



Source link

Autres articles à lire

Un radar anti-noyades installé dans le Gard

adrien

A qui appartiennent la Lune, les planètes et leurs ressources ?

adrien

Coronavirus : les anticorps en forte baisse deux mois après l’infection chez les personnes guéries

adrien

Une étudiante sur vingt dit avoir déjà été victime de viol

adrien

L’Arctique est entrée dans une nouvelle ère climatique

adrien

Vague verte, participation, résultats dans les grandes villes… les enjeux du second tour des municipales

adrien