heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Des incidents aux États-Unis lors de manifestations pro-Trump


Une voiture qui fonce sur la foule, une fusillade, des personnes blessées à l’arme blanche… De nombreux incident ont émaillé les manifestations, la plupart pro-Trump, qui se sont déroulées samedi aux États-Unis.

Les manifestants réclament «quatre ans de plus» de présidence sous Donald Trump et dénoncent, sans preuves, des «fraudes massives» à la présidentielle plus d’un mois après l’élection de Joe Biden.

Des échauffourées ont éclaté en plusieurs lieux entre manifestants et contre-manifestants. Samedi soir, la police de l’État de Washington (Nord-Ouest) a annoncé dans un tweet une arrestation après une fusillade suite à des affrontements près du bâtiment du Capitole à Olympia.

Dans la capitale américaine, quatre personnes ont été poignardées et hospitalisées «avec de graves blessures», a déclaré à Doug Buchanan, responsable de la communication des pompiers et services d’urgence de Washington DC. Selon le quotidien The New York Times, 23 personnes ont été arrêtées durant la journée de samedi. Aucune autre indication n’était disponible sur les blessés.

Donald Trump n’a toujours pas concédé sa défaite 

La journée avait débuté dans une ambiance festive avec plusieurs milliers de casquettes rouges «Make America Great Again» rassemblées sur Freedom Plaza, à quelques encablures de la Maison Blanche. Une foule nombreuse mais en recul par rapport aux 10.000 manifestants soutenant Donald Trump il y a un mois.

Malgré un ultime revers cinglant la veille à la Cour suprême, les partisans du président sortant demeurent farouchement convaincus de sa victoire le 3 novembre.

Des rassemblements similaires se sont tenus à Olympia, Atlanta, Saint Paul (Minnesota) et dans de plus petites villes notamment du Nebraska et de l’Alabama. A Washington, quelques affrontements ont opposé dès le début de la journée pro et anti-Trump que la police a tenté de séparer.

Les manifestants pro-Trump énumèrent les raisons pour lesquelles ils estiment que l’élection leur a été «volée» : une «ingérence étrangère», un logiciel électoral qui aurait effacé des millions de votes destinés au président… «On ne va rien lâcher», promet Luke Wilson, sexagénaire de l’Idaho, brandissant un drapeau défendant le port d’armes.

Le président lui-même refuse toujours de concéder sa défaite. Son ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, qu’il a gracié fin novembre après sa mise en cause dans l’enquête sur des interférences russes dans la présidentielle de 2016, compte parmi les orateurs.

«Wow! Des milliers de personnes se rassemblent à Washington pour empêcher qu’on nous vole l’élection», a tweeté samedi M. Trump avant que son hélicoptère ne survole la foule entonnant l’hymne américain.

Plusieurs personnes blessées par une voiture dès vendredi

Parmi les cortèges, la milice d’extrême droite «Proud Boys», reconnaissable aux tenues jaunes et noires et gilets pare-balles de ses membres, est régulièrement acclamée par la foule.

Vendredi après-midi, une automobiliste a percuté plusieurs personnes dans le centre de Manhattan où défilait une manifestation contre la détention de sans-papiers.

Plusieurs blessés ont été transportés dans différents hôpitaux de la métropole. Cinq manifestants interrogés ont tous assuré que le véhicule, conduit par une femme, avait délibérément accéléré après avoir été ralenti une première fois par plusieurs personnes.

Le porte-parole de la police a néanmoins estimé qu’il était «trop tôt pour dire s’il (s’agissait) d’un acte intentionnel ou d’un accident». La conductrice est restée sur les lieux après l’incident et a été interpellée.

Les manifestants protestaient contre les conditions de détention de sans-papiers interpellés par les services de l’immigration (ICE), emprisonnés notamment à Hackensack, dans le New Jersey, où plusieurs d’entre eux ont entamé une grève de la faim.

Retrouvez l’actualité des États-Unis CNEWS





Source link

Autres articles à lire

Notre-Dame de Paris : les grandes étapes de la reconstruction à venir

adrien

Vidéo : un nouveau record pour Cristiano Ronaldo encore buteur, Barcelone sombre contre Benfica, Chelsea battu par la Juventus en Ligue des champions

adrien

le procès de la star du R’n’B accusée de multiples abus sexuels s’ouvre ce lundi

adrien

Un ballon blanc non identifié traverse le ciel japonais et reste un mystère

adrien

Daniel Auteuil donne un nouveau tournant à sa carrière et investit les Francofolies

adrien

Côte d’Azur : pendant le confinement, des commerçants n’hésitent pas à travailler au noir

adrien