heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Déconfinement : Olivier Véran favorable à une approche «territoire par territoire»


Alors que le président de la République maintient un plan de déconfinement progressif à compter du 15 mai prochain, Olivier Véran s’est dit favorable à une approche «territoire par territoire».

Le ministre de la Santé a fait cette déclaration dans une interview accordée au Télégramme. Des propos très remarqués au moment où la situation sanitaire, si elle reste fragile, montre des signes d’amélioration.

«Depuis cinq jours, nous amorçons une décroissance de l’épidémie. Il y a moins de nouveaux cas au quotidien : on était monté à 40.000, on est aujourd’hui aux alentours de 33.000 cas chaque jour en moyenne», a analysé Olivier Véran dans les colonnes du quotidien régional.

Pour autant, pas question de lever partout les restrictions dans la mesure où ces chiffres généraux englobent des disparités régionales. «Je suis ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage, comme j’y étais favorable lors de leur mise en place. Lorsqu’on envisage de lever un certain nombre de contraintes, il faut regarder la situation épidémique dans chaque territoire, la situation hospitalière et, de façon générale, le niveau de saturation des hôpitaux en France», a expliqué Olivier Véran.

De premiers allègements envisagés à la mi-mai

Se plaçant sur la ligne du chef de l’Etat, un «certain nombre d’allègements des mesures» pourrait survenir à partir de la mi-mai, après «la réouverture des écoles en présentiel» (maintenue le 26 avril) et «la réouverture des collèges et lycées en présentiel» (le 3 mai), a avancé le ministre de la Santé sans toutefois livrer davantage de précisions.

Après avoir annoncé, lors de sa dernière allocution, le 31 mars dernier, qu’il compte bien alléger les restrictions sanitaires dès le 15 mai, Emmanuel Macron enchaîne les réunions pour mettre le pays sur les rails d’une sortie de crise très balisée.

Prenant de court certains épidémiologistes et responsables hospitaliers qui, malgré les précautions, considèrent cette date très optimiste, le président de la République ambitionne ainsi de rouvrir les terrasses et certains lieux culturels pour commencer.

En revanche, concernant une levée du couvre-feu, l’horizon est nettement plus flou. Interrogé par le Télégramme quant à une possible levée des heures de sorties autorisées avant le début des vacances d’été, Olivier Véran ne s’est pas non plus avancé.

«L’ensemble des mesures de freinage sera amené à être réévalué à différents moments, de façon progressive», a-t-il simplement indiqué. «J’espère qu’on aura un été serein, mais vigilant, comme celui de l’année dernière», a ajouté le ministre de la Santé très prudent.

Enfin, concernant les variants du coronavirus qui essaiment partout sur la planète, Olivier Véran prévient qu’avec le Covid-19, «nous ne sommes jamais à l’abri de mauvaises nouvelles… » Et dans ce contexte, d’exhorter les Français à ne pas baisser la garde : «Nous sommes toujours à un niveau très élevé de l’épidémie et la descente n’est pas encore suffisamment rapide et tranchée. Il nous faut continuer nos efforts», a-t-il conclu.



Source link

Autres articles à lire

Vidéo : des braqueurs attachent des otages sur leurs voitures pour s’en servir de boucliers humains

adrien

Tempête Alex : Importantes crues dans la région niçoise, 6 personnes recherchées

adrien

Coronavirus : les saisonniers de Lourdes appellent à l’aide, entre grève de la faim, cagnotte et pétition

adrien

«Je vais devenir le nouveau Mohamed Merah» : les propos effrayants d’un élu de La Courneuve

adrien

«3615 Monique» : la série culottée sur les débuts du Minitel rose

adrien

Une nouvelle loi antiterroriste adoptée en France

adrien