heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Dakar 2021 : Une première journée galère pour Sébastien Loeb déjà distancé


La première étape du Dakar 2021 (Arabie Saoudite), ce dimanche 3 janvier, a été marquée par la victoire de Carlos Sainz mais aussi et surtout par l’énorme déconvenue de Sébastien Loeb.

Le tenant du titre espagnol a devancé son coéquipier chez Mini Buggy Stéphane Peterhansel et le Tchèque Martin Prokop entre Jeddah et Bisha au terme d’une spéciale de 277 km bouclée en 3 h 18 min 56 secondes.

De leur côté, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont connu une première journée très compliquée. Ils ont subi trois crevaisons avec leur prototype BRX «Hunter» dès le début de la spéciale et ont accusé un retard de 24 minutes sur Carlos Sainz sur la ligne d’arrivée.

«On a commencé par jardiner dès le 15e km, pendant un quart d’heure. Nous étions complètement paumés au milieu de la montagne. Au bout d’un moment, on s’est dit : ‘Vu qu’on ne trouve pas la trace, laissons tomber et faisons demi-tour’. Ça, c’était motivant. (…) Ensuite, on était dans la poussière des autres voitures. C’était compliqué, on s’est de nouveau perdu. Je crois que (Stéphane) Peterhansel nous a doublés. Là, je me suis dit :  ‘Putain, il était parti 14e et il est devant nous, alors qu’on était 10e au départ, et on n’a fait que 30 bornes !’ (…)  Je ne sais pas comment les deux premières crevaisons sont survenues.»

Toutefois l’Alsacien n’est pas non plus extrêmement déçu malgré les 24 minutes de retard. «Je n’ai pas pris beaucoup de plaisir, mais je m’attendais à pire au niveau du retard, a-t-il expliqué. J’avais l’impression de perdre une heure. Ce fut la galère pendant environ trois heures. J’ai rarement fait une spéciale aussi pourrie.»

Pour la deuxième étape de cette seconde édition en Arabie saoudite, les concurrents devront parcourir lundi 685 kilomètres, dont 457 km de spéciale, entre Bisha et Wadi Ad-Dawasir avec au programme les premières dunes.

Retrouvez toute l’actualité du Dakar ICI





Source link

Autres articles à lire

Tabassage de Yuriy : Antoine Griezmann, Omar Sy… Les soutiens se multiplient

adrien

Jambes lourdes : ces 5 astuces naturelles qui marchent

adrien

Stéphane Bern quitte Paris, devenue «une poubelle»

adrien

Eric Naulleau : «Ruse est l’histoire d’une promenade avec l’amour et la mort»

adrien

Voici les signes astrologiques qui ont le plus de chances de gagner

adrien

les maires du 19e et de Pantin demandent l’évacuation des toxicomanes

adrien