heureux-qui.com
Fil Info

Crise économique : La carte interactive de tous les plans sociaux

Notez cet article


La CGT de l’usine Cargill d’Haubourdin, géant mondial du négoce et de la transformation de matières premières agricoles et dont le site nordiste est lui-même sous le coup d’un Plan de sécurisation de l’emploi (PSE), vient de lancer une carte interactive qui recense tous les plans sociaux de France.

Baptisé stoplicenciement.fr – au singulier – cet outil permet à n’importe-quel salarié, où qu’il se trouve sur le territoire, d’alerter sur des licenciements, des restructurations, des plans sociaux ou des fermetures d’entreprises pour motif économique.

Cet outil, en évolution constante donc, veut par cette initiative, fédérer les militants syndicaux et unir plus largement tous les travailleurs concernés, dans le but d’organiser la riposte et d’alerter les pouvoirs publics.

Pour ce faire, figure également sur la plate-forme un projet de loi que les signataires souhaitent voir adopter par le parlement. Son but : que les salariés puissent, avant même de recevoir leurs lettres de licenciement, contester devant les tribunaux le fondement d’un plan social si le motif économique n’est pas démontré.

Une possibilité qui existe aujourd’hui, mais appliquée seulement lorsque les salariés concernés ont déjà reçu leurs lettres de licenciement – et donc perdu leur emploi.

Des plans sociaux en pagaille

Présenté officiellement ce lundi 28 septembre lors d’une visioconférence de présentation, après avoir déjà été mis en ligne au cours de la semaine précédente, le site stoplicenciement.fr connaît un certain retentissement médiatique, les annonces de plans sociaux, notamment dans le contexte du Covid-19, tombant en cascade partout en France.

Parmi eux, figurent, entre autres, l’usine Michelin de La Roche-sur-Yon (619 salariés, fermeture programmée), le site de General Electric à Villeurbanne, près de Lyon (500 salariés menacés par une restructuration) et bien sûr l’usine Bridgestone de Béthune et ses 983 salariés.

Quant à l’usine Cargill d’Haubourdin, ce sont entre 130 et 186 suppressions de postes qui sont en jeu, suivant les chiffres avancés soit par la direction, soit par les syndicats. La CGT prévoit d’ailleurs un rassemblement demain, mardi 29 septembre, devant le tribunal de Lille, appuyée par la France insoumise et le Parti communiste, pour tenter d’annuler le plan social.

Dans cette attente, stoplicenciement.fr trace son sillon mais compte également sur la générosité du public pour assurer son développement. Une cagnotte a ainsi été mise en ligne pour tenter de réunir les 1.500 euros manquants et qui serviront à honorer tous les frais de fonctionnement de la plate-forme.

Retrouvez toute l’actualité économique ICI





Source link

Autres articles à lire

Monopoly : les 10 éditions les plus folles

adrien

Pourquoi le vote par correspondance fait débat

adrien

Cyril Benzaquen, champion du monde de kickboxing : «J’ai retrouvé l’énergie de mes 14 ans»

adrien

The Crown : Buckingham n’apprécierait pas du tout la saison 4

adrien

L214 diffuse une nouvelle enquête sur les conditions d’élevages de poulets dans l’Yonne

adrien

Vincent Dedienne annonce son deuxième one-man sur Instagram

adrien