heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Crédit immobilier : que négocier en dehors du taux?


C’est une tendance qui ne change pas, année après année. Les conditions sont toujours optimales pour emprunter. D’après les réseaux de courtiers, les taux des crédits immobiliers ont encore légèrement baissé en août.

Ils sont en moyenne à 0,95% sur 15 ans, 1,15% sur 20 ans et 1,35% sur 25 ans d’après Vousfinancer. Mais dans un montage financier destiné à l’acquisition d’un bien immobilier, se focaliser sur ce taux peut être une grande erreur. En effet, il y a d’autres points qui méritent un peu de négociation pour faire baisser le coût total.

L’assurance emprunteur

Il n’est maintenant plus rare de voir des taux d’assurance emprunteur plus élevés que le taux du crédit. Ce service, obligatoire pour l’achat d’un bien, permet d’être assuré en cas de décès, d’invalidité voire de perte d’emploi. Bien souvent dans les premières simulations les banques vantent les qualités de leur assurance groupe. Sur ce point, il n’est pas difficile d’obtenir une forte décote en optant pour une délégation d’assurance. A noter, la loi autorise désormais d’en changer à n’importe quel moment du prêt.

Les indemnités de remboursement anticipé

Bien souvent, les crédits immobiliers ne vont pas jusqu’à leur terme. Un nouveau déménagement ou une rentrée exceptionnelle d’argent peuvent écourter leur durée. Mais face à un remboursement anticipé, les banques peuvent appliquer des pénalités. Elles ne peuvent excéder six mois d’intérêt ou 3% du capital restant dû. Lors de la signature du crédit, il n’est pas difficile de les faire annuler. Il faut juste y penser. A noter, elles seront tout de même applicables en cas de rachat du crédit par la concurrence, pour profiter d’un meilleur taux par exemple.

Les frais de dossier

Facturés de façon forfaitaire ou sous forme de pourcentage, les frais de dossier pour le montage d’un crédit immobilier sont incontournables. En moyenne, ils coutent près de 1000 euros. C’est l’un des points qui peuvent se négocier avec son banquier. S’il est rare de les faire annuler complètement, on pourra obtenir une diminution en faisant quelques allers-retours entre deux banques concurrentes. Comme il s’agit de plusieurs centaines d’euros, il n’est pas non plus utile de se focaliser dessus.

Les frais bancaires

Les conseillers sont parfois limités pour obtenir un rabais sur les frais de dossier. En revanche, ils peuvent sans trop de problème obtenir des réductions sur les frais de tenue de compte et de carte bancaire. La gratuité de ce service sur un ou deux ans peut permettre de réaliser quelques économies.



Source link

Autres articles à lire

Attentats de janvier 2015 : un verdict historique attendu aujourd’hui

adrien

Comment assurer une bonne gestion des eaux pluviales dans votre maison ?

adrien

Alzheimer : ces 5 signes qui alertent sur l’arrivée de la maladie

adrien

Voici pourquoi les chats deviennent fous le soir

adrien

Vallées sinistrées : Emmanuel Macron débloque des fonds et promet d’accélérer la reconstruction

adrien

Santé : Voici les examens médicaux à faire à 30, 40 et 50 ans

adrien