heureux-qui.com
Fil Info

Covid-19 : un nouveau protocole pour les entreprises

Notez cet article


Pour faire face à la pandémie de Covid-19, le gouvernement vient de durcir les règles mises en place dans les entreprises.

Mardi, lors de son déplacement à Valenciennes pour accélérer le calendrier de vaccination, Emmanuel Macron a rappelé aux entreprises leur rôle primordial dans la lutte contre le coronavirus.

Selon une étude récente de l’institut Pasteur, en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie, 15% des contaminations au coronavirus (dont la source a pu être identifiée) ont lieu en entreprise. Un nouveau protocole sanitaire a donc été dévoilé, portant sur plusieurs points précis.

des repas mieux encadrés

Les changements les plus importants concernent la restauration collective. Jeudi dernier, durant sa conférence de presse, Jean Castex avait prévenu que de nouvelles règles entreraient en vigueur pour éviter les contaminations lors des pauses déjeuners. Et pour cause : «les repas, aussi bien en milieu privé que professionnel, sont les circonstances les plus fréquemment rapportées à l’origine [des] transmissions», précise l’institut Pasteur.

Pour y remédier, les salariés sont invités, dans un premier lieu, à «déjeuner seuls». Le recours au «paniers-repas», préparés à l’avance, est d’ailleurs recommandé. S’ils décident de manger à plusieurs, une distance de 2 mètres doit les séparer de chaque côté, soit une surface de 8 mètres carrés.

L’entreprise, de son côté, est encouragée à adapter au mieux les horaires pour permettre plus de flexibilité et éviter les afflux de salariés aux mêmes heures de la journée.

Le télétravail renforcé

Dans les 16 départements reconfinés depuis la semaine dernière, le nouveau protocole demande aux entreprises de «définir un plan d’action» pour les prochaines semaines afin de «réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés».

Ces actions, qui font actuellement l’objet de discussions entre les différents acteurs sociaux, seront soumises aux contrôles de l’Inspection du travail une fois mises en place.

Pour les activités impossibles à réaliser en télétravail, les employeurs doivent organiser «un lissage des horaires» afin de limiter l’affluence.

Les gestes barrières rappelés

Pour le reste, le protocole sanitaire rappelle l’importance des gestes barrières (normalement) déjà mis en place dans les entreprises. Port du masque, distanciation, nettoyage régulier des outils de travail… Les employeurs doivent rester vigilants au jour le jour, pour la sécurité de leurs employés.

Gabriel Attal, à propos du slogan : «L'important c'est qu'on en parle»

Des restrictions critiquées

Dès mardi, ces nouvelles règles ont été accueillies froidement. Dans un communiqué, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a dénoncé «une nouvelle paperasse» pour les patrons, avec une efficacité moindre contre l’épidémie.

«On comprend les difficultés et on a notre rôle à jouer. Mais pointer du doigt les entreprises comme le fait le gouvernement n’est ni juste ni raisonnable», a de son côté estimé Geoffroy Roux de Bézieux, ce mercredi sur France 2.

Le patron du Medef a pointé du doigt les 8 mètres carrés par salariés, de même que le télétravail, qui selon lui peut avoir des effets particulièrement néfastes à long terme chez certains salariés.



Source link

Autres articles à lire

Tunisie : tout comprendre à la crise politique qui secoue le pays

adrien

Noël : Nice brille de mille feux

adrien

Michel Cymes ne «porte pas de masque dans la rue» et provoque la colère des internautes

adrien

LinkedIn offre une semaine de vacances simultanée à ses employés pour éviter les risques d’épuisement

adrien

La réouverture de Disneyland Paris prévue le 2 avril, de nouveau reportée

adrien

Les rassemblements extérieurs sont-ils propices aux contaminations ?

adrien