heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Covid-19 : quelle différence entre les virus recombinants et les variants ?


Alors que l’on commence à mieux connaitre les variants du coronavirus, notamment le Britannique, de nouvelles formes du coronavirus font désormais leur apparition. On les appelle les virus recombinants. Quelle est donc la différence entre ces différentes formes de virus ?

Ces premiers recombinants ont fait leur apparition au Royaume-Uni, tout comme le premier variant identifié du coronavirus. Le journal Le Monde a repéré, la semaine dernière, une publication du Consortium COG-UK, sur Virological.org,  qui regroupe des agences publiques de santé et des établissements universitaires, qui révèle la découverte de onze recombinants du coronavirus.

Pour continuer d’exister, les virus se répliquent, et cela fait partie de leur fonctionnement normal. Cependant, il arrive qu’en se répliquant, il y ait des erreurs dans la retranscription du génome : c’est ce que l’on appelle les mutations. Et parfois, ces mutations entraînent l’émergence d’une nouvelle souche virale, ce que l’on appelle un variant.

À noter qu’un recombinant est avant tout également un variant. Il se forme, tout comme lui, à la suite de mutations du virus. La spécificité du recombinant, c’est qu’il se forme à partir du matériel génétique de deux variants différents. Deux variants infectent une même cellule, et quand cette dernière se réplique, elle combine les génomes des deux variants qui l’ont infectée pour en former un nouveau. Comme l’explique le professeur de virologie Vincent Maréchal au Parisien, il est «le produit du croisement de deux virus parentaux.»

être infecté par deux souches en même temps

Ces recombinants se forment lorsqu’une personne est infectée en même temps par deux souches différentes du coronavirus. Il est donc normal que ces recombinants commencent à apparaitre maintenant, puisqu’il faut que deux souches circulent au même moment, et de manière suffisamment importante, ce qui est notamment le cas du variant britannique et de la souche initiale du coronavirus au Royaume-Uni.

Pas de panique cependant, les chercheurs britanniques n’ont pour le moment rien détecté d’alarmant concernant leur émergence. «L’arrivée des recombinants était attendue, mais n’aura pas immédiatement de conséquences sur la trajectoire épidémique», a indiqué le consortium.

Ils restent cependant à surveiller, car les recombinants «pourraient rassembler dans un même virus des propriétés issues de deux virus différents», explique le virologue au Parisien, ce qui pourrait poser problème si les deux souches à l’origine du recombinant sont par exemple plus contagieuses, ou plus dangereuses.



Source link

Autres articles à lire

Bourse : Des utilisateurs de Reddit mènent un raid inédit pour faire reculer un gros fonds d’investissement

adrien

Tout savoir sur Kamala Harris, la colistière de Joe Biden

adrien

L’ex-Top Chef Victor Mercier songe à quitter Paris

adrien

Oscars 2021 : Les 5 temps forts de la cérémonie

adrien

Grève dans les écoles : à Nice, des instituteurs redoutent les contaminations

adrien

Paris : une salle d’audience «hors norme» de 500 places verra bientôt le jour dans le tribunal de l’Ile de la Cité

adrien