heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Covid-19 : le variant indien identifié en Chine, crainte d’une explosion des cas


Le nouveau variant du coronavirus porteur de deux mutations qui avait été trouvé en Inde, a été détecté en Chine. Ce jeudi, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Pékin, l’épidémiologiste Wu Zunyou a déclaré qu’il avait été trouvé cette souche dans certaines villes chinoises d’après Newsweek.

Le chef du centre chinois de contrôle et de prévention des maladies n’a pas caché que la Chine est très inquiète. La Chine, qui est le pays qui a vu les premiers cas de Covid-19 apparaître, avait mis en place une sécurité sanitaire très stricte afin d’éradiquer la maladie.

Et jusqu’à présent, le pays d’Asie de l’est était resté à l’écart des 17 pays touchés par la souche indienne du Sars-CoV-2, connue des scientifiques comme la B.1.617, selon la dénomination de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour le moment aucun autre détail n’a encore été partagé, concernant les villes ou le variant indien a été détecté. Toutefois la Commission nationale chinoise de la santé a déclaré que le pays avait enregistré ce mercredi, 20 autres cas de coronavirus confirmés. Tous étaient revenus de l’étranger. Parmi eux, 11 membres d’un équipage d’un cargo ont été testés positifs à leur retour d’un voyage qui comprenait une escale au port indien de Kakinada, comme le rapportait quelques médias locaux. 

Les chinois s’inquiètent

Le professeur Wu explique que «le virus est en train de muter depuis le début de la pandémie, et qu’il n’arrêtera pas de muter tant que la pandémie ne sera pas terminée». Ce dernier a également conscience de la préoccupation des chinois face à ce variant. Un hashtag sur la plateforme Weibo, une version chinoise de Twitter, a même été créé et vu plus 80 millions de fois.

Cependant, le haut responsable de la santé a tenté de rassurer ses concitoyens. Il estime «qu’une mise en oeuvre de mesures de confinement est essentielle pour arrêter la propagation des souches mutantes et aussi pour empêcher l’apparition de nouvelle mutations». 

Face à cette annonce, la Chine entend bien intensifier ses mesures de santé publique, dont des contrôles déjà stricts aux frontières et entre les provinces seront certainement renforcés. D’autant plus que la déclaration du scientifique fait écho aux vacances de la fête du Travail qui auront lieu à partir de samedi.

Des centaines de millions de personnes en Chine s’apprêteraient à voyager à travers le pays. Les réservations de transports en commun auraient dépassé le record d’avant la pandémie en 2019.

A date, le variant indien a été identifié dans plus d’une quinzaine de pays, dont la France, où un premier cas a été détecté dans le Lot-et-Garonne.



Source link

Autres articles à lire

Noël : Nice brille de mille feux

adrien

Coronavirus : Que risque-t-on si on ne porte pas le masque en entreprise ?

adrien

20 ans de l’euro : la Monnaie de Paris imagine une série de pièces de collection

adrien

Vidéo : de rares images montrent le cruel dressage des «éléphants à touristes» en Thaïlande

adrien

Premier Conseil des ministres pour le nouveau gouvernement

adrien

La pilule anti-Covid de Merck en «examen accéléré» à l’Agence européenne des médicaments

adrien