heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Covid-19 : existe-t-il un risque de se faire vacciner si on est positif ou cas contact ?


Avec la campagne de vaccination en cours et la forte hausse du nombre contaminations due à l’arrivée du variant Omicron, beaucoup s’interrogent sur le potentiel risque de se faire vacciner en étant positif au coronavirus ou cas contact d’une personne atteinte par le Covid-19.

Pour nous permettre d’y voir plus clair, les autorités de santé distinguent plusieurs cas de figure.

Cas contact au moment du rendez-vous vaccinal

Dans le cas où vous êtes cas contact au moment de votre rendez-vous vaccinal, il est préférable de se faire dépister avant. «Si le test est négatif, la vaccination pourra alors avoir lieu. Si le test est positif, il convient d’attendre au moins deux mois après la fin des symptômes pour se faire vacciner», précise ainsi le site du ministère de la Santé.

Asymptomatique au moment du rendez-vous vaccinal

Dans le cas où vous êtes positif au Covid-19, mais que vous êtes asymptomatique, deux scénarios sont envisageables. Il est possible que l’absence de symptôme se prolonge tout au long de la période d’infection, auquel cas le vaccin ne fera que renforcer votre immunité.

Néanmoins, dans le cas où les symptômes se déclarent dans le futur, «cela va contribuer à développer une réponse immunitaire plus rapide. Dans tous les cas, il n’y aura pas d’effet délétère», a confirmé Jacqueline Marvel, immunologiste et directrice de recherche au CNRS.

En conclusion, les scientifiques s’accordent pour dire que dans le pire des cas la vaccination s’avèrera inutile. «Comme la personne est déjà infectée elle a déjà développé les anticorps que le vaccin a pour rôle d’induire, donc ça ne lui sert probablement à rien de se faire vacciner», a déclaré Frédéric Altare, directeur du département d’immunologie au Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes-Angers, à Science et Avenir.

Néanmoins, tous les médecins s’accordent sur le fait que ces interrogations sont parfaitement légitimes. Depuis quelques mois, le variant Omicron a fait nettement augmenter le nombre de contaminations en France, et dans le monde. De ce fait, beaucoup de personnes sont à minima cas contact et se demandent si la campagne de vaccination intervient au bon moment.

De plus, le nombre de dépistage a explosé et, afin d’éviter un embouteillage inutile, le ministère de la Santé a confirmé qu’«il n’était pas utile de se faire tester de manière automatique avant de se faire vacciner». Toutefois, si l’on présente des symptômes, il est bien entendu indispensable d’aller se faire dépister en amont.

Le ministère a même affirmé qu’il était préférable de reporter son rendez-vous dans le cas de l’apparition de symptômes. «Il convient d’attendre au moins deux mois après la fin des symptômes pour se faire vacciner», préconisent les autorités.



Source link

Autres articles à lire

🔴 DIRECT – Coronavirus : 32.340 nouveaux cas et 309 morts enregistrés ces dernières 24 heures

adrien

Adele s’est exprimée sur sa perte de poids et s’en prend à ses critiques

adrien

Michel Barnier,candidat à l’investiture LR pour la présidentielle

adrien

DIRECT – Coronavirus : Bercy propose d’autoriser les ventes de sapins de Noël en extérieur

adrien

Royaume-Uni : la drogue contenue dans l’urine des festivaliers menace les anguilles

adrien

DIRECT – Coronavirus : le plafond d’indemnisation va être doublé pour les entreprises fermées

adrien