heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Couvre-feu : le trafic réduit à un métro sur deux après 21h dès mercredi en Ile-de-France


Dès ce mercredi 28 octobre, il n’y aura plus qu’un métro sur deux après 21h sur le réseau de transports en commun francilien, comme vient de l’annoncer Ile-de-France Mobilités ce lundi 26 octobre, dix jours après l’instauration du couvre-feu dans la région.

«A partir de 21h, l’offre du métro sera réduite à environ un métro sur deux dans la limite de 20 minutes de temps d’attente», a ainsi communiqué Ile-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité organisatrice des transports de la région Ile-de-France, ce lundi. La raison ? Le «très faible trafic constaté cette semaine» a en effet poussé IDFM à demander aux opérateurs de transport (RATP, SNCF et Optile) de procéder à des adaptations de service, et ce, en accord avec les associations de voyageurs.

De plus, les métros et tramways termineront leur service à 1 heure du matin (comme en semaine) au lieu de 2h du matin, les vendredis et samedi. «Cette mesure de prolongement d’une heure, dont l’objectif est d’inciter les Franciliens à sortir plus longtemps, n’a plus lieu d’être en période de couvre-feu», a justifié l’IDFM.

Par ailleurs, l’autorité organisatrice des transports a annoncé que les lignes de métro 4, 7 et 13 seront renforcées entre 20h et 21h, notamment «pour faire face aux situations de surcroit» dues à la mise en place du couvre-feu. Toutes les autres lignes ne seront quant à elles pas renforcées, sauf «si nécessaire», et resteront donc «sous surveillance».

Des fréquences réduites pour les bus et les trains

De plus, la fréquence des bus sera également réduite «à 1 bus sur 2, dans la limite de 30 minutes maximum entre chaque bus», et en veillant aux correspondances avec les métros et les trains. La fréquence des lignes de bus les plus fréquentées et des lignes desservant les hôpitaux resteront cependant inchangées, selon IDFM.

Même chose concernant les trains et les RER, dont «l’offre sera réduite à 1 train sur 2, sauf pour les lignes où le temps d’attente est supérieur ou égal à 30 minutes en période normale», détaille IDFM, qui assure que «les correspondances seront également maintenues».

L'ensemble des caméras du réseau devrait permettre la mise en place de la reconnaissance faciale.

Des annonces qui pourront touefois évoluées et être réadaptées au besoin «en fonction de la fréquentation et notamment après les vacances scolaires» prévient IDFM, qui ajoute que «le niveau d’offre de transport sera analysé quotidiennement». L’idée selon le syndicat des transports d’Ile-de-France n’est en effet «de ne pas pénaliser les voyageurs contraints de prendre les transports en commun pendant le couvre-feu».

Retrouvez toute l’actualité des transports en commun ICI



Source link

Autres articles à lire

Ile-de-France : tout comprendre au remboursement automatique du Navigo

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : avec un mois de retard, les Etats-Unis atteignent l’objectif de vaccination fixé par Biden

adrien

Tom Cruise : ses 10 plus grands exploits de tournage

adrien

Alerte au mal-logement en PACA

adrien

Lutte contre le terrorisme : la France et le G5 Sahel se réunissent

adrien

Avignon : plaque tournante du trafic de drogue

adrien