heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Couvre-feu : ces 5 menus à tester à la maison


Si on ne peut pas encore dîner dans son restaurant préféré, il est néanmoins possible de se régaler à la maison et éviter le blues du couvre-feu. Voici cinq offres qui proposent entre autres de déguster sushis, burgers revisités ou plats exotiques.

manko at home

Avant la crise sanitaire, il faisait des merveilles au sein du restaurant Manko, situé avenue Montaigne, à deux pas de l’avenue des Champs-Elysées. En attendant une réouverture, le chef péruvien Gaston Acurio – aidé du chef exécutif Ruben Escudero – livre ses ceviches à domicile, y compris le Nikkei (19 €) alliant poisson blanc, concombre, radis noir, algue nori, leche de tigre au miso et fruit de la passion.

ok_nikkei_6077197d1d87d.jpg

© Romain Buisson

Trois aeropuerto (riz sauté au wok) sont également mis à la carte, et déclinés au porc laqué (24 €), au poisson croustillant (24 €) et en version veggie (22 €).

ok_manko_aeropuerto_60771a1f38374.jpg

© Romain Buisson

Pour la touche sucrée, on commande le crémeux au chocolat (10 €) composé d’un crumble de gingembre, de kumquat confit, et d’un caramel au fruit de la passion, et on se laisse tenter par le cachanga (12 €) renfermant des agrumes et une chantilly de dulce de leche.

Manko at home, en exclusivité du lundi au samedi sur Uber Eats. Click & collect au déjeuner au restaurant Victoria, 12, rue de Presbourg, Paris 16e.

Côté Sushi x chic des plantes

C’est aussi beau que bon. La marque Côté Sushi s’est associée à la maison française d’infusions et de bouillons bio Chic des Plantes pour une collaboration pleine de fraîcheur, de goût et d’originalité. Le chef Ngo a imaginé une box réunissant les classiques de l’enseigne comme le Garden Saumon, ainsi que quatre recettes printanières.

Alors que le Fondant Belle Plante mêle saumon et framboise, le tout relevé par un coulis de basilic et des baies roses, le maki Le Sud séduit les papilles avec son cœur de poivron de piquillo, chèvre frais et de thon cuit. On reprend les baguettes pour tester le Samba La Radieuse surmonté de perles de yuzu, et le sushi L’Enraciné qui surprend avec son coulis de betterave rouge au gingembre et ses pousses de shiso pourpre.

Pour aller plus loin encore dans l’expérience, Côté Sushi et Chic des Plantes proposent de déguster pendant le repas un bouillon bio au poivron rouge, tomate, radis noir, coriandre et romarin, et de conclure les festivités par une infusion florale.

Box Côté Sushi x Chic des Plantes, 42 € les 39 pièces.

Les 110 de Taillevent

La brasserie chic Les 110 de Taillevent – à la belle carte des vins que l’on a hâte de pouvoir (re)découvrir dès que les restaurants auront le droit de rouvrir – souhaite égayer nos soirées à la maison avec deux menus à emporter ou à se faire livrer.

ok_taillevent_60770dd59934c.jpg

© DR

Les végétariens pourront se tourner vers une offre se composant d’asperges blanches du Val de Loire accompagnées d’une vinaigrette aux herbes fraîches, d’une déclinaison de maïs (mini épi rôti, crémeux de maïs, maïs acidulé, fingers de polenta), et d’un crémeux au citron et à l’ananas.

ok_joue_de_boeuf_60770d6b90ae6.jpg

© DR

Les carnivores se tourneront davantage vers le menu protéiné. En entrée, une salade d’encornets et sa vinaigrette à l’encre de seiche, laquelle sera suivie d’une joue de bœuf braisée servie avec des jeunes carottes fanes et des oignons nouveaux. En dessert, ils profiteront d’un baba au rhum et aux agrumes. Pour réchauffer les plats dans sa cuisine sans dénaturer les produits, une fiche explicative est transmise avec la livraison.

Menu végétarien, 32€, menu protéiné, 38 €. Les 110 de Taillevent, 195, rue du Faubourg Saint-Honoré (Paris, 8e). 

rural by Marc Veyrat

Le célèbre chef au chapeau noir et aux lunettes aux verres fumés Marc Veyrat s’invite dans votre salon avec des plats généreux tout droits sortis des cuisines de son restaurant Rural, et livrés avec sets et couverts.

ok_burger-rebloch-_60770b6a68d02.jpg

© Affyrm Studio

Ceux qui n’ont pu se rendre à la montagne pour aller skier cette année et ont du faire l’impasse sur les spécialités savoyardes, vont pouvoir se régaler devant la télé avec la Pela du chef (21 €), une tartiflette ultra gourmande au reblochon fermier préparée avec ou sans lard. Autre alternative, le gros burger Rebloch’ (19 €) à l’ail des ours avec sa brioche feuilletée et ses pommes de terre rustiques.

pela_ok_60770c03b56ce.jpg

© Maxime Ledieu

Un repas riche en calories certes, mais qui mettra du baume en cœur en attendant de pouvoir retrouver les terrasses et profiter des beaux jours. Si le cœur vous en dit, Marc Veyrat a imaginé une excellente soupe de rhubarbe à la verveine (8 €) et un Mont-Blanc à base de crème de marron et de pralines roses (7€). C’est le moment de sortir le Génépi… même au printemps.

Rural by Marc Veyrat, entrée + plat + dessert environ 40 €. En livraison via Uber Eats.

Drouant

L’établissement connu pour accueillir le prestigieux prix Goncourt en plein cœur de la capitale a conçu une carte mêlant tradition et nouveauté. Une offre «Sur le pouce» est proposée avec, au choix, un lobster roll et sa crème au saté (19 €) ou un croque-monsieur à la truffe fraîche et au comté AOP 18 mois d’affinage (25€).

ok_drouant_grosse_photo_607713db15260.jpg

© Arbes Food

On peut aussi opter pour une formule complète avec, notamment, des ravioles de langoustines grillées (16€), consommé de légumes et zestes d’orange, du cabillaud à la vapeur accompagné de pâtes à l’encre de seiche, de quelques morceaux de chorizo et d’un jus safrané (24 €), et d’un riz au lit (8 €) crémeux et onctueux qui vous fera retomber en enfance dès la première cuillérée.

ok_drouant_gateaux_60771409b1c50.jpg

© Arbes Food

Tout comme la madeleine de Proust XXL à partager (26 €) et la tarte aux pommes surmontée de crème à la cannelle (9 €).

Offre Drouant, en click & collect ou en livraison, 18, rue Gaillon, Paris 2e.





Source link

Autres articles à lire

Ces 5 bienfaits de l’argile verte pour vos cheveux et votre peau

adrien

Grippe : y aura-t-il assez de vaccins cet hiver ?

adrien

UFC 265 : Ciryl Gane, tout savoir sur le combattant de MMA

adrien

Emmanuel Macron dit comprendre que des musulmans soient choqués par les caricatures de Mahomet

adrien

L’homme qui dénonce l’exploitation des «invisibles» en Italie

adrien

Equipe de France : Les Bleus sur leur lancée en Bosnie ?

adrien