heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Coronavirus : voici 5 erreurs à ne pas commettre quand on fait sa toilette

Notez cet article


A l’ère du coronavirus, notre routine beauté doit être adaptée afin de limiter les risques de contamination. Voici cinq mauvaises habitudes dont il va falloir se défaire – si ce n’est déjà fait – au plus vite.

ne pas changer de serviette ou de gant de toilette

Pour une question d’hygiène, il est fortement conseillé de ne pas utiliser la même serviette de toilette pour le visage et pour le corps. On évite ainsi la prolifération de bactéries, de champignons, de cellules mortes ou de résidus de gel douche, par exemple. Par ailleurs, les produits que nous utilisons sous la douche pour le corps et les cheveux (masques capillaires, huiles lavantes…) ne sont pas compatibles avec l’épiderme très délicat du visage. Cela peut déclencher une poussée d’acné, des rougeurs et diverses éruptions cutanées. La serviette de bain, celle pour le visage et le gant de toilette, tous vecteurs du virus surtout s’ils sont encore mouillés dans la salle de bains, doivent être changés ou lavés tous les trois à quatre jours. 

ok_sven-mieke-bb3dr-n5npg-unsplash-1_5f5f4c6feb6d4.jpg

© Sven Mieke/Unsplash

ne pas se couper régulièrement les ongles

Des ongles trop longs deviennent des nids à microbes… et le virus peut sournoisement s’y loger. Il est donc préférable de les couper à ras et de ne pas ronger ses cuticules. On évite la pose de faux ongles ou la french manucure tant que les risques sanitaires subsistent, et on laisse les vernis à ongles dans la trousse de maquillage pour le moment. Pourquoi ? Appliquer une teinte colorée empêche de voir si les mains – et donc les ongles – deviennent bleus ce qui reste pourtant l’un des signes les plus visibles lorsqu’une personne est en insuffisance respiratoire. Avant l’application d’un gel ou d’une crème pour les mains, veillez aussi à bien brosser vos ongles pour éliminer toute bactérie.

ok_roman-kraft-mmhpx6tjfay-unsplash-1_5f5f53f15920f.jpg

© Roman Kraft/Unsplash

ne pas nettoyer ses accessoires beauté

Brosses à cheveux ou à dents, peignes, pinces à épiler, pinceaux de maquillage, beauty blender (ces éponges en forme de poire qui servent à appliquer le fond de teint, ndlr)… on les utilise tous les jours sans forcément avoir conscience qu’ils sont souvent recouverts de sébum, de peaux mortes, de poussière ou de résidus de produits coiffants. Aussi est-il primordial de ne pas faire l’impasse sur le nettoyage. Pour la brosse à cheveux, que l’on ne prêtera pas à sa sœur ou à sa copine, on peut la tremper dans de l’eau tiède avec du bicarbonate de soude, à condition qu’elle soit en plastique. Pour les modèles qui sont dotés d’un manche en bois, on utilise du shampooing ou du savon, puis l’on frotte les poils en ayant pris soin de retirer les cheveux encore coincés dans la brosse, avant de rincer à l’eau claire. On réitère cette opération au minimum une fois toutes les deux semaines. Utilisez du savon de Marseille ou de l’huile d’olive pour nettoyer vos pinceaux avant de les tremper dans de l’eau et de les déposer ensuite à l’horizontal sur un mouchoir ou de l’essuie-tout. Pour la brosse à dents, optez pour un nettoyage à l’eau oxygénée.

ok_laura-chouette-yd3mg93smn8-unsplash-1_5f5f4b945874d.jpg

© Laura Chouette/Unsplash

ne pas se laver les mains avant de se maquiller

Avant de passer à l’étape maquillage ou à l’application du crème hydratante, il faut avoir les mains propres et donc les laver au préalable avec du savon pour éliminer toutes les bactéries. On privilégie l’utilisation de pinceaux ou de spatules qui auront été bien nettoyés, plutôt que de toucher les yeux, le nez ou la bouche avec ses doigts, ces parties du visage étant toutes des portes d’entrée potentielles pour le virus. Et n’oubliez pas que les pots, les flacons et d’autres contenants peuvent aussi contenir des bactéries et doivent être régulièrement nettoyés avec une lingette désinfectante. 

avoir les cheveux détachés dans un lieu public

Une belle chevelure longue et brillante, cela en fait rêver plus d’une. Mais en période de pandémie, il vaut mieux garder les cheveux attachés en queue-de-cheval ou en chignon quand on passe la porte de chez soi. En effet, ils sont en contact avec les vêtements et des tissus probablement contaminés, ou peuvent effleurer d’autres personnes potentiellement infectées par le Covid-19. Par ailleurs, avoir les cheveux attachés permet de ne pas se toucher le visage en voulant remettre une mèche qui se baladerait sur la joue ou le front.

Retrouvez toute l’actualité beauté ICI



Source link

Related posts

Rennes : le cauchemar des habitants d’un immeuble qui fait un bruit strident dès que le vent se lève

adrien

Test du système wifi 6 Deco de TP-Link : notre avis

adrien

Procès des attentats de janvier 2015 : qui sont les accusés ?

adrien