heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : un couvre-feu envisagé dès 18h dans certaines régions le 2 janvier

Notez cet article


Face à une épidémie de coronavirus qui s’aggrave dans certaines régions, et après un nouveau conseil de défense organisé dans la matinée, Olivier Véran a détaillé, ce mardi 29 décembre au journal télévisé de France 2, la nouvelle stratégie de lutte décidée par le gouvernement.

A ce stade, quatre régions du pays restent particulièrement surveillées et pourraient faire l’objet, dès la fin de cette semaine, de mesures territorialisées.

Il s’agit de la région Grand-Est, de la Bourgogne-Franche-Comté, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de la Provence-Alpes Côte d’Azur, à commencer pour cette dernière par le département des Alpes-Maritimes et de la ville de Nice qui font face à un fort rebond des contaminations au Covid-19.

Un couvre-feu dès 18h dans ces régions le 2 janvier

Face à cette situation, le conseil de défense du gouvernement, suivant les différents avis soumis par le conseil scientifique, a décidé dans un premier temps d’attendre début janvier, soit la fin de cette semaine, pour se donner plus de visibilité avec des indicateurs le plus à jour possible tenant compte de Noël et du Nouvel An.

En attendant, dans les quatre régions les plus fragilisées face au coronavirus, les acteurs locaux, comme les préfets et les ARS, les Agences Régionales de Santé, vont se réunir pour surveiller l’épidémie au plus près sur le terrain.

Ce faisant, en fonction des chiffres actualisés au 1er janvier, le gouvernement pourrait décider de mesures ciblées tel un couvre-feu avancé, dans une vingtaine de départements de ces régions au total, à 18 h – contre 20 h aujourd’hui – dès le samedi 2 janvier.

Les départements scrutés sont : l’Allier (03), les Hautes-Alpes (05), les Alpes-Maritimes (06), l’Ardèche (07), les Ardennes (08), l’Aube (10), le Doubs (25), le Jura (39), la Marne (51), la Haute-Marne (52), la Meurthe-et-Moselle (54), la Meuse (55), la Moselle (57) la Nièvre (58), le Haut-Rhin (68), la Haute-Saône (70) la Saône-et-Loire (71), les Vosges (88), l’Yonne (89) et le Territoire de Belfort (90).

Des annonces précises sont attendues le 1er janvier, au lendemain de l’allocution des voeux du Nouvel An d’Emmanuel Macron.

Cette stratégie de surveillance, avant la mise en place de mesures concrètes, s’explique par le fait que l’épidémie ne recule plus en France. Depuis environ une semaine, entre 10.000 et 15.000 dépistages positifs au Covid-19 sont en effet remontés chaque jour, plaçant la France sur un plateau relativement haut. Ces chiffres sont d’ailleurs toujours loin de l’objectif initial des 5.000 cas positifs quotidien initialement fixé par l’exécutif.

Retrouvez toute l’actualité liée au coronavirus ICI 



Source link

Autres articles à lire

Port du masque, primes… Voici les annonces de Jean-Michel Blanquer concernant la rentrée

adrien

L’intégralité des œuvres du Louvre désormais accessible en ligne

adrien

Le monde de la culture pourra-t-il vraiment redémarrer le 15 décembre ?

adrien

Covid-19 : les 7 ordres des professions de santé appellent tous les soignants à se faire vacciner

adrien

Elisa Pilarski a été tuée par le chien de son compagnon, selon les résultats des tests ADN

adrien

BD et comics : les meilleurs albums pour cet été 2020

adrien