heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : les 5 infos essentielles de ce vendredi 29 mai

Notez cet article


La pandémie de Covid-19 a déjà causé la mort de milliers de personnes à travers le monde. Les autorités de nombreux pays ont pris des mesures strictes de confinement de la population pour tenter de ralentir la propagation du coronavirus.

Mais si certains Etats, comme la France, commencent à les lever, les hôpitaux restent sous tension et doivent toujours gérer l’afflux de patients contaminés.

Nombre de cas, mesures sanitaires, recherches… CNEWS propose un résumé de la situation avec les informations essentielles de la journée.

Les chiffres continuent de s’améliorer en France

L’épidémie de coronavirus a fait 52 nouveaux décès en 24 heures en France, et le nombre de patients en réanimation continue à baisser, selon le bilan communiqué vendredi par la Direction générale de la Santé.

Alors que le gouvernement a lancé jeudi la phase 2 du déconfinement, 1.361 malades gravement touchés par le coronavirus étaient soignés en réanimation vendredi, soit 68 de moins que la veille. Au total, le virus a fait 28.714 morts depuis début mars.

La Russie connaît en revanche un record de mortalité quotidienne, avec 232 décès, portant le total à 4.374 morts et à 387.623 cas, ce dernier chiffre faisant d’elle le troisième pays au monde le plus touché pour le nombre de contaminations derrière les Etats-Unis et le Brésil. 

La Nouvelle-Zelande bientôt libérée du Covid-19 ?

La politique de lutte contre l’épidémie le coronavirus a porté ses fruits en Nouvelle-Zélande. Un seul cas actif de Covid-19 était recensé dans le pays, ce vendredi, d’après un bilan des autorités sanitaires. Il s’agit du 7e jour consécutif sans aucun test positif rapporté sur le territoire.

Le seul individu malade du Covid-19 en Nouvelle-Zélande est un habitant d’Auckland âgé d’une cinquantaine d’années. Après son rétablissement, la Nouvelle-Zélande pourrait devenir le pays le premier pays n’affichant officiellement plus aucun cas de Covid-19. 

le Cancer, un facteur à risque

Les personnes atteintes de cancer ont un risque deux fois plus élevé de mourir du Covid-19, comparativement aux personnes non-cancéreuses, selon une grande étude publiée dans la revue médicale «The Lancet». Plus le cancer a atteint un stade avancé, plus le risque de mourir est grand, ont également conclu les chercheurs, qui se sont fondés sur des données concernant 900 patients souffrant d’un cancer, répartis aux Etats-Unis, au Canada et en Espagne.

Pour ce faire, ils ont comparé leur taux de mortalité trente jours après leur diagnostic confirmé de Covid-19. «La mortalité à 30 jours toutes causes confondues était de 13%, plus du double de la mortalité moyenne dans le monde rapportée par (l’université) Johns Hopkins», a déclaré à Toni Choueiri, oncologue à l’institut de traitement du cancer Dana-Farber et co-auteur de l’étude rendue publique ce jeudi.

Confirmant des conclusions déjà connues, les chercheurs ont également établi comme facteurs de décès aggravants l’avancement dans l’âge, le sexe masculin, la présence d’antécédents médicaux et la dépendance au tabac.

Enfin les chimiothérapies et autres traitements anticancéreux pris lors des quatre semaines examinées n’ont pas eu d’effet sur la courbe des décès. Les auteurs de l’étude en ont conclu que les patients en bon état général pouvaient poursuivre un traitement anticancéreux adapté, malgré leur Covid-19.

En revanche les patients à la santé fragile ou souffrant d’un cancer évoluant de façon notable devraient soigneusement peser le pour et le contre en termes de risques de la poursuite de leurs soins d’oncologie.

Un Nourisson meurt après avoir été infecté en Suisse

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie du Covid-19, un nourrisson est décédé de la maladie en Suisse, après avoir été contaminé à l’étranger, a annoncé le ministère de la Santé vendredi.

«Ce décès ne concerne pas un écolier, c’est un nourrisson qui est décédé», dans le canton d’Argovie (nord), a déclaré un représentant de l’Office fédéral de la santé publique, Stefan Kuster, au cours d’une conférence de presse. «Les enfants tombent moins souvent malades que les adultes, ils sont moins infectieux«, mais «il peut y avoir de tels cas», a-t-il ajouté. Il a indiqué que le nourrisson avait été pris en charge avant son décès par l’hôpital universitaire de Zurich, mais n’a pas indiqué s’il souffrait auparavant d’autres maladies. «Nous devons procéder à des clarifications», a-t-il dit.

Face à de nouveaux cas, la Corée du sud referme ses écoles

Ce vendredi 29 mai, la Corée du Sud a imposé de nouvelles restrictions dans les crèches, écoles primaires et collèges à Séoul.

Plus de 500 écoles devront fermer dans la métropole après l’apparition de nouveaux foyers de contamination. Seul un élève sur trois pourra être accueilli, tandis que le reste des élèves devra retourner à l’enseignement à distance. 838 établissements du pays ont décalé leur réouverture et prolongé l’enseignement à distance, pour éviter une résurgence de l’épidémie. Les parcs, galeries d’art et musées publics, vont également fermer leurs portes les deux prochaines semaines dans la métropole.

Ce jeudi 28 mai, le pays a connu sa plus forte hausse de contamination depuis le 5 avril, avec 79 cas détectés en 24 heures. Un foyer de contamination a été repéré à Bucheon, dans un entrepôt de la société de commerce en ligne Coupan. 93 personnes y ont déclarées positives au Covid-19. 3836 des 4351 employés et visiteurs de l’entreprise ont été testés, selon les autorités coréennes. La reprise des cours avait commencé le 20 mai, de façon graduelle, dans tout le pays.



Source link

Autres articles à lire

Halloween : les 10 meilleurs films d’horreur de tous les temps

adrien

TousAntiCovid : QR code pour les restaurants, vaccins… bientôt du nouveau dans l’appli

adrien

Emmanuel Macron attendu le 14 Juillet sur son programme post-Covid

adrien

10 points communs entre Valéry Giscard d’Estaing et Emmanuel Macron

adrien

Ces 5 aliments à consommer pour lutter contre le diabète

adrien

Koh-Lanta : Denis Brogniart dévasté par la mort de Bertrand-Kamal

adrien