heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : le professeur Raoult accuse ses collègues marseillais de lancer des «messages alarmistes»

Notez cet article


Pour le professeur Raoult, le placement mercredi par le gouvernement de la métropole d’Aix-Marseille en zone d’ «alerte maximale» au coronavirus est de la faute de ses collègues marseillais. Le directeur de l’IHU Méditerranée Infection les accuse de diffuser des «messages alarmistes qui ne reflètent absolument pas la réalité».

Dans un courrier adressé jeudi au président de la commission médicale de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), révélé par Le Monde, l’infectiologue marseillais pointe la «responsabilité» de l’institution de santé «dans les mesures déraisonnables prises contre la ville, par le ministre de la santé», Olivier Véran, dénoncées par les élus locaux. A partir de samedi, les bars, restaurants et salles de sport fermeront leurs portes dans la métropole marseillaise. 

Selon Didier Raoult, les chiffres de l’épidémie à Marseille ne justifient pas un tel alarmisme. Le professeur note «une stabilisation du nombre de cas diagnostiqués depuis le 6 septembre, avec une diminution régulière du nombre de cas (…) des résidents de Marseille», même s’il reconnaît une légère hausse du nombre de passages en réanimation en une semaine.

Et celui-ci de citer les données de son établissement, l’IHU Méditerranée Infection, pour appuyer son propos : baisse du taux d’incidence (nombre de tests positifs pour 100.000 personnes), chute du nombre de nouveaux patients Covid-19 pris en charge quotidiennement, 12 lits d’hospitalisation sur 75 encore libres au sein de l’institut.

Des accusations de technocratie

Cette lettre du professeur Raoult fait suite à un message interne envoyé mercredi par le président de la commission médicale à l’ensemble des médecins de l’AP-HM. Dans celui-ci, Dominique Rossi décrète une mobilisation générale des services contre le coronavirus, prédisant une deuxième vague «probablement bien plus longue que la première» et «très complexe à gérer».

Olivier Véran a pris la parole ce 23 septembre pour annoncer les nouvelles mesures

Une alerte à laquelle Didier Raoult répond sèchement dans sa lettre, également adressée au directeur de l’agence régionale de santé de PACA, Philippe de Mester, et au directeur de l’AP-HM, Jean-Olivier Arnaud. «Je suggère que vous sortiez de vos bureaux pour voir un peu ce qui se passe ici, ce qui vous permettra d’avoir une vision un peu plus réaliste et de ne pas devenir de purs technocrates», cingle le chantre de l’hydroxychloroquine. 

Joint par Le Monde, Dominique Rossi se dit «très surpris» par la réaction du professeur marseillais. «Cette note n’a pas été adressée au ministère de la Santé, mais aux médecins de l’AP-HM. J’y demande que l’on se soutienne les uns, les autres. Mon travail est d’envisager toutes les situations possibles auxquelles nous pourrions être confrontés dans les prochaines semaines et je vais continuer à le faire», précise-t-il. 

Retrouvez toute l’actualité sur le coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : le secteur de la garde d’enfants fragilisé par la crise et le confinement

adrien

Tout comprendre à la 5G

adrien

Face à la colère des policiers, Christophe Castaner à la peine

adrien

Barbara Pompili : ses trois chantiers prioritaires à l’Ecologie

adrien

Stress : 4 applis pour rester zen

adrien

Indonésie : un prisonnier passe 8 mois à creuser un tunnel et s’échappe

adrien