heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Coronavirus : Le parlement serbe envahi après l’annonce d’un nouveau couvre-feu

Notez cet article


Des milliers de manifestants ont tenté de prendre d’assaut le bâtiment du Parlement à Belgrade le 7 juillet, suite à l’annonce d’un nouveau couvre-feu dans la capitale par le président serbe.

Certains ont brièvement réussi à entrer par la force dans le Parlement, mais ils ont finalement été repoussés par la police anti-émeute, raconte l’agence de presse mondiale Associated Press. Des affrontements ont éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants les plus extrémistes, appartenant apparemment à des groupes d’extrême droite. Le directeur de la police serbe a déclaré à la télévision d’Etat qu’un certain nombre de peronnes ont été arrêtées et que des policiers ont été blessés. Des groupes de défense des droits de l’homme ont demandé une enquête après que des vidéos aient montré des manifestants frappés à coups de pied et de matraque par la police.

Parmi les protestataires, beaucoup reprochent au président du régime autoritaire, Aleksandar Vucic, d’avoir levé trop rapidement les restrictions mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19 afin de consolider sa mainmise sur le pouvoir après les élections parlementaires. Certains accusent aussi cet ancien ministre de l’Information du dictateur Slobodan Milosevic de ne pas avoir donné le nombre réel de décès pendant les premières semaines de la crise. Par ailleurs, des manifestations de moindre envergure auraient également eu lieu dans d’autres villes serbes.

Le Premier ministre Ana Brnabic, a accusé les politiciens de l’opposition d’être derrière la prise d’assaut du Parlement. Les médias serbes ont déclaré qu’un député, ayant poussé des théories de conspiration anti-vaccins et anti-5G, faisait partie des manifestants.

Un retour en arriere ?

Le 7 juillet, le président Aleksandar Vucic avait déclaré que le couvre-feu, réimposé à partir du 10 juillet, durerait probablement de 18 heures jusqu’au 13 juillet à 5 heures du matin. Il avait de plus précisé que le couvre-feu ne serait appliqué qu’à la capitale, mais qu’il souhaitait qu’il soit étendu à l’échelle nationale. Cependant, il a ensuite indiqué le lendemain de ces affrontements qu’un couvre-feu ne serait probablement pas imposé à la capitale, même si des mesures plus strictes seraient annoncées. Une décision doit finalement être prise à ce sujet par l’équipe de réponse à la crise le 9 juillet.

Le jour de l’annonce de la réinstauration d’un couvre-feu, les responsables de la santé avaient annoncé le plus grand nombre de décès en une journée dus au coronavirus. Le président avait alors qualifié la situation à Belgrade «d’alarmante» et de «critique». D’autant plus que les hôpitaux de la ville approchaient de leur limite de capacité.

Retrouvez toute l’information sur la pandémie ICI



Source link

Related posts

Municipales : Patrick et Isabelle Balkany dénigrent sur Facebook leur ex-candidate à Levallois

adrien

La semaine de Philippe Labro : les héros de la pandémie, une épidémie d’erreurs

adrien

A combien s’élève vraiment l’héritage financier de Johnny Hallyday ?

adrien