heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : le nombre de tests explose en région parisienne

Notez cet article


Les files d’attente s’allongent devant les laboratoires et les pharmacies d’Ile-de-France à l’approche des fêtes. Le nombre de tests pour le coronavirus en région parisienne est en effet vertigineux ces derniers jours. Et pourrait peut-être expliquer, dans une certaine mesure, la remontée actuelle du nombre de cas.

Depuis une semaine environ, le nombre de tests réalisés quotidiennement en Ile-de-France dépasse en effet les 60.000, avec même un pic historique à 100.000 prélèvements vendredi 18 décembre, selon les chiffres de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France.

nombre_tests_23-12_5fe3711409439.jpg

Il s’agit de niveaux similaires à ceux atteints à la fin du mois octobre, au plus fort de la deuxième vague. Les dépistages étaient ensuite tombés aux alentours de 40.000 fin novembre. Autre paramètre depuis le 8 décembre : les nouveaux tests antigéniques rapides sont intégrés dans ce décompte, et s’ajoutent donc aux PCR.

De quoi faire remonter le taux d’incidence (nombre de cas pour 100.000 habitants sur une semaine) après un mois de décrue. Cet indicateur est désormais à 117 cas recensés selon les dernières données disponibles (du 7 au 13 décembre), contre 104 une semaine plus tôt, selon Santé Publique France. Ces données pourraient indiquer une reprise de l’épidémie en Ile-de-France, ou tout du moins une stagnation de la deuxième vague.

Covid : ruée sur les tests avant Noël

Un phénomène qui semble se confirmer par l’analyse des eaux usées de région parisienne, dans lesquelles la présence de coronavirus a également arrêté de diminuer depuis le début du mois de décembre. Actuellement, la concentration de virus est similaire à celles détectés fin-février ou mi-septembre, soit un niveau «très élevé», a récemment confié à CNews Vincent Maréchal, professeur de virologie à la Sorbonne et co-fondateur de l’équipe de scientifiques chargée de cette étude.

Ce tableau inquiétant peut toutefois être nuancé par un autre indicateur, celui du taux de positivité, c’est-à-dire le nombre de cas par rapport au nombre de tests effectués. Ce taux continue à diminuer, puisqu’il était à 2,9 le 18 décembre dernier, contre 5,3 une semaine plus tôt. Le recours massif aux tests avant d’aller voir sa famille pour les fêtes n’y est sans doute pas étranger.

taux_positivite_23-12_5fe371ad2deac.jpg

Enfin, dans les hôpitaux, le nombre de malades soignés poursuit sa lente décrue, avec 4.778 patients le mardi 22 décembre, contre 4.920 le mardi 15 décembre. Idem pour le nombre de personnes en réanimation, avec 594 lits occupés mardi 22 décembre, contre 619 le mardi 15 décembre. Soit encore plus de la moitié des capacités des lits de réa mobilisées par des patients Covid.

Retrouvez toute l’actualité concernant l’Ile-de-France ICI



Source link

Autres articles à lire

Voyages : Quels sont les motifs impérieux pour entrer en France ?

adrien

Les 5 choses à savoir sur le vaccin d’AstraZeneca

adrien

Estelle Mouzin : les recherches se poursuivent dans les Ardennes pour retrouver le corps de la jeune fille

adrien

Internet : Pourquoi les cookies sont-ils régulés dès le 1er avril ?

adrien

Explore’IA : un événement pour tout comprendre de l’intelligence artificielle

adrien

Après l’attentat de Notre-Dame, une rentrée sous haute sécurité dans les 153 écoles niçoises

adrien