heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Coronavirus : la ministre belge Sophie Wilmès placée en soins intensifs


Ex-Première ministre belge, Sophie Wilmès, aujourd’hui ministre des Affaires étrangères, est hospitalisée en soins intensifs depuis mercredi soir, après avoir contracté le coronavirus. Son état n’est «pas inquiétant», selon une porte-parole.

«Elle est allée à l’hôpital hier soir», puis a «rejoint les soins intensifs», a déclaré cette porte-parole à l’AFP. «Elle est consciente et elle communique. Sa situation est relativement OK», a-t-elle ajouté.

«Son état est stable mais nécessite un encadrement professionnel», a expliqué au quotidien belge Le Soir un autre porte-parole de la ministre, devenue en octobre 2019 la première femme à occuper le poste de Premier ministre de la Belgique. «Elle est prise en charge par un personnel soignant compétent et attentif», a-t-il indiqué. 

Interrogé par le média belge RTL, le directeur général médical de l’hôpital de Bruxelles où Sophie Wilmès a été admise, Philippe El Haddad s’est lui aussi montré optimiste quant à l’état de la ministre. «Son état est tout à fait rassurant. Il n’y a aucune inquiétude», a-t-il déclaré, affirmant même qu’elle pourrait sortir des soins intensifs et de l’hôpital «dans les prochaines heures».

Le Premier ministre belge lui a apporté son soutien

La ministre des Affaires étrangères belge, 45 ans, avait annoncé samedi sur Twitter un test «positif» au coronavirus, à la suite de symptômes suspects. Elle avait évoqué «une contamination probablement survenue au sein de (son) cercle familial vu les précautions prises en dehors de (son) foyer».

Son successeur au 16, rue de la Loi, Alexander de Croo, lui a souhaité sur Twitter «un prompt rétablissement». «Tous ensemble, nous vaincrons le Covid-19», a ajouté le nouveau Premier ministre, nommé le 1er octobre à la tête d’une coalition majoritaire de sept partis, après 21 mois sans gouvernement de plein exercice en Belgique. Le président du Conseil européen Charles Michel, auquel a succédé Sophie Wilmès au poste de Premier ministre, lui a également souhaité «de tout cœur un bon et rapide rétablissement».

Les autorités sanitaires belges envisagent un reconfinement.

L’hospitalisation en soins intensifs de la quadragénaire Sophie Wilmès symbolise l’évolution inquiétante de l’épidémie de Covid-19 en Belgique. Le nombre de cas a plus que doublé en un mois, pour atteindre plus de 250.000, le nombre d’infections quotidiennes la semaine dernière ayant bondi de 75 % par rapport à la semaine précédente. Le nombre d’hospitalisations est lui aussi en forte hausse (plus de 300 admissions par jour), tout comme celui des décès quotidiens (+ 87 % entre la semaine dernière et la précédente). Le gouvernement belge est désormais sous pression pour imposer un reconfinement, après avoir déjà serré la vis lundi en décrétant un couvre-feu (de minuit à 5h) et la fermeture des bars et restaurants. 

Retrouvez toute l’actualité sur le coronavirus ICI





Source link

Autres articles à lire

Coronavirus : durée, conséquences, accidents… Une étude se penche sur la perte de l’odorat

adrien

Superligue : «Nous n’avons pas invité le PSG»

adrien

«Je vais bien !» : Donald Trump de retour en campagne depuis la Maison Blanche

adrien

Faute de soignants, environ un lit sur cinq reste fermé à l’hôpital public

adrien

Vendée Globe 2020 : qui est Clarisse Crémer, chouchoute des réseaux sociaux ?

adrien

Crise en Ukraine : quels pays soutiennent la Russie ?

adrien