heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : faudra-t-il se faire vacciner si on a déja eu le Covid-19 ?

Notez cet article


Alors que l’administration des premiers vaccins contre le coronavirus (SARS-Cov-2) se rapproche, plusieurs questions restent en suspens. À commencer par celle du public concerné à terme par la vaccination. En particulier, les personnes ayant contracté le Covid-19 par le passé devront-elles se faire injecter le remède ?

Dans le cadre du développement des vaccins, ces personnes ayant déjà été infectées ont souvent été mises de côté. «La plupart des essais cliniques menés sur les candidats-vaccins» excluent «en analyse principale les sujets antérieurement infectés», indique en effet la Haute autorité de Santé dans un avis publié la semaine dernière. C’est le cas du candidat-vaccin de Moderna ou encore de celui développé par Novavax. Le but était d’éviter des biais dans la détermination de leur efficacité à cause des anticorps que ces sujets malades par le passé avaient pu développer. 

Mais l’exclusion de cette population des essais cliniques ne signifie pas que ces personnes ne pourront pas bénéficier du vaccin. Car, même si un test sérologique positif indique la présence d’anticorps, cela n’est pas synonyme d’immunité face à une éventuelle nouvelle infection. En clair, on ne sait pas si ces anticorps ont systématiquement une action neutralisante face au virus. 

L’immunité en question ?

Ainsi, une protection certaine face à une réinfection, même à moyen terme, n’a pas été démontrée. Toutefois, plusieurs études ont été menées sur cette question de l’immunité et semblent montrer que l’organisme des malades développeraient ce bouclier, passé un certain délai. 

Mais, là encore, les résultats sont très différents, selon les travaux. Certains semblent montrer que les personnes infectées développent une protection pour quelques semaines quand d’autre parlent d’une immunité de plusieurs mois, voire de plusieurs années. Selon une récente étude menée sur 30.000 personnes à New York, les malades du Covid-19 présenteraient une immunité moyenne de 5 mois.

Une vaccination possible à terme 

Si la période de protection suivant la contraction de la maladie est précisée par d’autres recherches, on peut donc imaginer qu’une vaccination au-delà de ce délai sera mise en place pour les anciens malades. D’autant que plusieurs cas de réinfection ont été rapportés. 

Mais rien n’est confirmé à ce stade, les institutions se montrant plutôt prudente sur la question. À commencer par la Haute autorité de Santé qui ne s’est pas encore exprimée sur ce point. 

«Comme une réinfection au Covid-19 est possible», on pourra recommander «aux personnes de se faire vacciner même si elles ont déjà été atteintes du Covid-19», ont indiqué les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies sur leur site. 

«Si on s'amusait à faire ce vaccin obligatoire, vous auriez une révolution», estime Didier Raoult

«On n’a pas d’éléments, c’est plutôt oui mais ce n’est pas encore sûr», a pour sa part estimé Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat à Paris et membre du conseil scientifique, interrogé par France info.

Retrouvez toute l’actualité Vaccins ICI 



Source link

Autres articles à lire

Municipales à Paris : Anne Hidalgo, ultra-favorite, prépare déjà l’après

adrien

NBA, JO, NFL… La longue histoire de la contestation dans le sport

adrien

Kanye West s’excuse publiquement auprès de son épouse Kim Kardashian

adrien

Miss France : Voici où se déroulera l’édition 2021

adrien

Aéroport de Nice : des salariés déprimés

adrien

Théâtre : les 10 pièces qu’il faut voir à la rentrée à Paris

adrien