heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : En 2020, 30% de la population mondiale ne voulait pas se faire vacciner

Notez cet article


En 2020, environ 30% de la population mondiale aurait refusé de se faire vacciner contre le coronavirus, selon une vaste étude menée dans plus de 116 pays et publiée ce lundi.

Environ 300.000 personnes ont été interrogées par l’institut américain Gallup. Au total, 29% des sondés ont affirmé ne pas vouloir se faire vacciner, et 68% des personnes interrogées y étaient au contraire favorables. Les 3% restant n’avaient pas encore pris leur décision. Rapporté à la population mondiale, cela signifie qu’environ 1,3 milliard d’adultes à travers le monde auraient refusé l’injection contre le coronavirus.

Un taux de réponse qui varie évidemment en fonction des pays. Sur les 116 pays étudiés par l’institut, seuls 38 pourraient atteindre le seuil de 70% de vaccinés, limite déterminée par les scientifiques pour atteindre l’immunité collective, conformément à la volonté de leurs populations exprimée dans ce sondage. Selon les données récoltées, les trois pays les plus enclins à la vaccination seraient la Birmanie (96% d’avis favorables), le Népal (87%) et le Nicaragua (87%).

A l’inverse, les pays les plus opposés à la vaccination sont le Gabon (66% d’opinions négatives), le Cameroun (65%) et la Jordanie (62%). L’institut Gallup note également que les pays d’Europe de l’est sont relativement peu favorables à la vaccination, notamment la Hongrie, la République Tchèque ou encore la Roumanie. «Les recherches menées par Gallup pour le compte du Wellcome Global Monitor en 2018 ont montré que les habitants d’Europe de l’Est et des anciens Etats soviétiques étaient parmi les moins susceptibles de croire que les vaccins en général sont sûrs et efficaces», explique l’institut.

LEs opinions ont évolué en 2021

Il faut tout de même rappeler que cette vaste étude a été menée en 2020, et qu’elle n’a donc pas pu rendre compte des évolutions d’opinions à l’égard des vaccins lorsque ceux-ci ont été distribués dans les différents pays, et depuis que les campagnes de vaccination ont été lancées, les premiers mois de l’année 2021.

Un laps de temps qui peut faire considérablement évoluer les statistiques. Par exemple, lorsque ce sondage a été mené en 2020, seuls 53% des Américains se disaient prêts à se faire vacciner contre le Covid-19. Or l’institut Gallup a réalisé un nouveau sondage en mars 2021 aux Etats-Unis, et cette proportion est montée à 74%. Le sondage dévoilé aujourd’hui donne donc une idée globale mais figée en 2020 de l’opinion sur la vaccination à travers le monde. Des évolutions que l’on constate également en France. Selon différents sondages Ifop pour CNEWS et Sud Radio, seuls 41% des Français étaient favorables à la vaccination en novembre 2020, contre 54% en janvier 2021. 

L’institut Gallup s’est également intéressé à l’économie et au marché du travail pendant cette pandémie. Selon l’étude, 32% de la population mondiale qui détenait un travail au moment de la pandémie a perdu son emploi à cause du coronavirus, ce qui correspond donc à environ un milliard d’adultes à travers le monde.  



Source link

Autres articles à lire

Ile-de-France : l’ARS tente de rassurer les collectivités face au manque de vaccins

adrien

PSG : Ligue 1, Ligue des champions, jeu… les grands défis de Mauricio Pochettino déjà au travail

adrien

Une Colombienne, atteinte du Covid-19, accouche dans le coma

adrien

Décès de Guy Bedos : les hommages se succèdent et célébrent un artiste engagé à la parole libre

adrien

Vaccination contre le Covid-19 : rendez-vous, calendrier… les démarches à suivre

adrien

Le premier mini-robot sans batterie ressemble à scarabée

adrien