heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Coronavirus : dans les Alpes-Maritimes, les doses de vaccins font cruellement défaut


Alors que de plus en plus de Français semblent prêts à se faire vacciner, la pénurie de doses menace la Côte d’Azur où l’épidémie de Covid est toujours inquiétante.

«Alors que les efforts devaient s’intensifier ce lundi, la préfecture a informé les acteurs locaux que plus aucun rendez-vous pour une vaccination ne pourrait être pris jusqu’à nouvel ordre, affirme le député (LR) Éric Ciotti qui vient d’adresser un courrier au ministre de la Santé. Les cellules vaccinales du département se retrouvent cantonnées à organiser des files d’attentes car les tranches de population appelées à la vaccination sont beaucoup plus importantes que les doses de vaccin réceptionnées. Je ne dispose à cette heure d’aucune visibilité quant à la poursuite de la campagne vaccinale sur le territoire maralpin (…). Je ne veux pas voir réécrit avec les vaccins le même scénario que le gouvernement a joué avec les masques».

«Cannes a dû réduire presque de moitié sa capacité quotidienne de vaccination»

Dans les Alpes-Maritimes, la plupart des communes ont déployé des moyens logistiques importants pour vacciner massivement mais l’approvisionnement n’est pas à la hauteur de l’urgence.

«La semaine du 25 janvier, les Alpes-Maritimes ne disposeront que de 4 775 doses, soit 100 de moins que cette semaine, et deux fois moins que la semaine du 11 janvier», alerte le maire (LR) de Cannes David Lisnard. Son centre de vaccination a dû réduire presque de moitié sa capacité quotidienne de vaccination (166 contre 300 auparavant).

À ce jour, seules 1800 personnes ont reçu leur première injection (1400 au centre de vaccination communal et 400 à l’hôpital). Selon le premier magistrat de la ville, il faudra, à ce rythme, quatre mois pour vacciner 10 000 personnes sur une cité qui compte 74 000 habitants.

«Il faut vacciner 7 j/ 7 et 24h/24 car il s’agit d’une urgence sanitaire»

Le président (LR) du Département des Alpes-Maritimes Charles-Ange Ginésy en appelle également à l’État pour «servir en priorité la Côte d’Azur» et «accélérer la vaccination». «Avec un taux d’incidence de près de 480 (pour 100 000 habitants, Ndlr), les Alpes-Maritimes restent le département plus touché de France, rappelle l’élu. Nous pouvons vacciner jusqu’à 15 000 personnes par jour mais nous ne disposons que de 400 doses pour cette semaine ».

Pour le Jean Leonetti, maire (LR) d’Antibes et cardiologue : « Il faut vacciner 7 jours/7 et 24 heures/ 24 comme si c’était une urgence sanitaire, car justement, c’en est une, insiste t-il. Évidemment pour cela, il faudrait une organisation, et suffisamment de vaccins».

A voir aussi 



Source link

Autres articles à lire

Chloroquine : «inquiétudes» de scientifiques sur l’étude du Lancet

adrien

#JeNeMeConfineraiPas : des internautes refusent un possible reconfinement

adrien

🔴 DIRECT – Coronavirus : la CEDH rejette la requête de 672 pompiers contre l’obligation vaccinale

adrien

Pourquoi les propos d’Emmanuel Macron sur l’immigration venue d’Afghanistan font polémique ?

adrien

Victoria’s Secret se refait une image en embauchant Megan Rapinoe, Priyanka Chopra et Adut Akech

adrien

Une pétition pour recenser les policiers auteurs de violences conjugales

adrien