heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

Notez cet article


La situation reste tendue. Alors que certains départements connaissent une recrudescence de l’épidémie de coronavirus, Jean Castex prenait la parole pour annoncer de nouvelles mesures ce 25 février.

Des reconfinements locaux 

Pas de changement de stratégie pour le gouvernement. Jean Castex a ainsi répété qu’il n’envisageait pas de mettre en place un confinement dur dans les prochains jours. Pour justifier cette décision, il a notamment pris l’exemple de voisins européens, qui ne sont pas débarrassés de la maladie malgré cette mesure. Après les agglomérations de Dunkerque et de Nice, qui connaîtront un confinement localisé ce week-end, le Premier ministre a fait part de son inquiétude quant aux chiffres d’autres zones touchées.

20 départements sont donc placés en surveillance renforcée : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Drôme, Essonne, Eure-et-Loir, Hauts-de-Seine, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Rhône, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Somme, Val-d’Oise, Val-de-Marne, Var et Yvelines. Des concertations doivent avoir lieu dans les prochains jours, et un nouveau point sera fait la semaine prochaine pour mettre éventuellement en place des «mesures de freinage», qui n’ont pas encore été détaillées. Un confinement le week-end comme dans les agglomérations de Dunkerque et de Nice pourraient cependant être mis en place. 

Le point sur la situation sanitaire

Face à l’augmentation des chiffres dans plusieurs régions françaises, le Premier ministre a convenu que «la situation sanitaire s’est dégradée». La barre des 30.000 cas positifs quotidiens a notamment été franchie ces derniers jours, ce qui est une première depuis novembre dernier. Cette augmentation est visiblement liée aux variants, et notamment celui en provenance de Grande-Bretagne, qui concerne à peu près la moitié des cas positifs.

 «Les motifs d’espoirs»

Disant «mesurer» la lassitude des Français face à la pandémie qui dure depuis près d’un an, Jean Castex a tenu à donner des «motifs d’espoir». Ceux-ci concernent en premier lieu la stratégie de dépistage et la campagne de vaccination. Il a notamment défendu la stratégie de son gouvernement privilégiant l’administration de doses aux personnes les plus âgées et les plus vulnérables. Le Premier ministre a mis en avant des chiffres montrant l’efficacité de cette solution, comme la baisse de l’âge moyen des personnes hospitalisées pour le coronavirus. Pour se prémunir des critiques quant à la lenteur de la campagne, Jean Castex a expliqué dépendre de «la fabrication et la livraison des doses». Il a cependant assuré que toutes les personnes de plus de 50 ans se seront vu proposer un vaccin d’ici à la mi-mai.

Enfin, le Premier ministre a mis en avant l’arrivée de nouveaux traitements pouvant aider à lutter contre la mortalité. Ceux-ci sont l’interféron et les anticorps monoclonaux. D’après Olivier Véran, qui a présenté ces traitements, ils pourraient limiter les formes les plus graves de coronavirus. L’efficacité de ces médicaments devrait être connue dans les prochaines semaines d’après le ministre de la Santé. 

Rassurer sur le vaccin AstraZeneca

Alors qu’il semble moins efficace contre le variant sud-africain, le vaccin AstraZeneca est parfois refusé par certains patients. Le professeur Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, était présent pour rassurer le public quant à ce traitement. Ce dernier a estimé que cette version du vaccin était bien efficace pour les formes de coronavirus présentes sur le territoire français, et que les quelques effets secondaires ne sont pas un obstacle, puisqu’ils semblent s’effacer facilement avec de la prise de paracétamol. 

À voir aussi 





Source link

Autres articles à lire

Tout savoir sur Susan Rice, potentielle vice-présidente de Joe Biden

adrien

Jo de Tokyo : les États-Unis sur la route des Bleues et des Bleus

adrien

Tendance coiffure : voici les 5 colorations qui vont cartonner cet été

adrien

Harcelés : de quoi parle le téléfilm avec Claire Keim et Bruno Salomone ?

adrien

Mercredi, la France a connu l’après-midi la plus chaude jamais observée en mars en 75 ans

adrien

Les meilleurs jeux vidéo de 2021

adrien