heureux-qui.com
Fil Info

Coronavirus : 64 % des Français sont pour le port obligatoire du masque à l’extérieur

Notez cet article


Ils sont une large majorité à s’être fait une opinion sur la question. D’après un sondage Ifop pour le JDD paru ce dimanche 9 août, près des deux tiers des Français se disent aujourd’hui favorables au port du masque obligatoire et généralisé à l’ensemble des lieux publics ouverts.

Dans le détail, 64 % des sondés verraient donc d’un bon oeil l’application de cette mesure, lorsque seulement 36 % des personnes interrogées se déclarent à l’inverse y être opposées.

Ce sondage Ifop pour le Journal du dimanche (JDD), réalisé entre le mercredi 5 et le vendredi 7 août, marque surtout une inflexion significative de l’adhésion de l’opinion publique envers le port du masque obligatoire à l’extérieur.

Selon une précédente enquête réalisée à la mi-juillet par Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio, l’opinion était en effet alors plus partagée puisque 56% des personnes interrogées étaient contre l’obligation de porter un masque dans les lieux publics ouverts, tandis que 44% soutenaient une telle mesure pour faire face à l’épidémie de coronavirus. 

C’est donc une hausse éloquente de huit points enregistrée en quelques semaines dans laquelle les avertissements répétés du Conseil scientifique, qui par la voix de son président, Jean-François Delfraissy, a successivement mis en garde, à la mi-juillet, contre «des chiffres inquiétants» avant d’appeler les Français, lundi 4 août, à se préparer à une deuxième vague à l’automne, pourrait trouver son origine.

Le port du masque à l’extérieur va «s’imposer naturellement»

S’exprimant également dans le JDD ce dimanche, le professeur d’immunologie, chargé d’aider le gouvernement à gérer la crise sanitaire, a en outre estimé que l’obligation du port du masque à l’extérieur simplifierait le message gouvernemental. Son usage à l’extérieur va «s’imposer naturellement», a tenu à assurer le professeur Delfraissy.

Pour mémoire, le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics clos en France a été mise en oeuvre le 20 juillet dernier. D’abord annoncée pour le 1er août par Emmanuel Macron lors de son allocution du 14-Juillet, cette mesure était finalement entrée en vigueur six jours plus tard sous la pression des personnels soignants et de l’opposition.

Dans une autre étude, réalisée cette fois par l’institut de sondages britannique YouGov et rendu public le 4 août dernier : trois quarts des Français avaient d’ailleurs jugé que la communication sur le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos avait été incohérente.

Dans la foulée, ce sont de plus en plus de villes qui, elles, ont décidé d’imposer en sus le port du masque à l’extérieur (rue, parcs et jardins publics, marchés, plages et sites touristiques…).

Une obligation qui va également s’étendre, dès demain, lundi 10 août, à des zones très fréquentées de Paris, Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise.

Et que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, dans les zones et les endroits concernés, les personnes qui ne se conforment pas à cette règle encourent une amende de 135 euros.

Retrouvez toute l’actualité autour du coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

«C’est fou ce qu’elles peuvent dire comme conneries» : Maïwenn s’en prend aux féministes et défend Polanski

adrien

Alain Delon dévoile le visage de Hiromi sa nouvelle compagne

adrien

Agression d’un photojournaliste à Reims : ce que l’on sait

adrien

Découvrez 6 oeuvres emblématiques de l’artiste Banksy

adrien

Le confinement sera prolongé après les fêtes, selon un tiers des Français

adrien

Enlèvement de Mia : Rémy Daillet a été arrêté en Malaisie

adrien