heureux-qui.com
Fil Info

Confinement, élargissement du couvre-feu, statu quo… Que peut annoncer Jean Castex ce jeudi ?

Notez cet article


Face aux contaminations reparties à la hausse depuis les fêtes de fin d’année et à l’apparition du variant anglais sur une grande partie du territoire, le gouvernement n’a d’autres choix que de réagir. Le Premier ministre Jean Castex va ainsi prendre la parole, ce jeudi soir à 18h, pour dévoiler les nouvelles mesures prises.

Comme à chaque fois, pronostics et craintes se mêlent concernant un durcissement des restrictions. De nombreux scénarios sont avancés.

Le reconfinement mal accepté

Le premier d’entre eux est un nouveau confinement. Si cette mesure est considérée comme la plus efficace pour endiguer l’épidémie, son acceptabilité par la population gêne l’exécutif. Son impact délétère sur l’économie et le moral du pays sont également un frein, alors que les voyants ne sont pas encore complètement alarmants. Une telle extrémité n’est donc pas prévue pour le moment, mais Jean Castex a indiqué cette semaine qu’il ne fallait pas l’exclure, «en dernier recours».

Le couvre-feu généralisé à 18h, mesure la plus probable ?

Ainsi, la décision la plus probable qui devrait être rendue ce jeudi soir reste celle du couvre-feu à 18h. Déjà en place dans 25 départements, il pourrait être généralisé à tout l’Hexagone. La mesure a pour objectif de limiter les interactions familiales et sociales, en empêchant les gens de se rendre ailleurs que chez eux lorsqu’ils sortent du travail. Certains scientifiques se demandent cependant si cela suffira, alors que le virus britannique ne cesse de se propager en France. De leur côté, des maires lui opposent d’obliger les gens à se masser dans les magasins à certains moments pour faire leurs courses, notamment lors des pauses déjeuner.

Faisant fi de cette remarque, l’exécutif pourrait au contraire aller plus loin, avec un autre scénario lui aussi envisagé : couvre-feu à 18h la semaine et confinement le week-end. Le risque serait cependant de dégrader un peu plus les comptes des commerçants, avec l’impossibilité d’aller dans les magasins le samedi et le dimanche.

Quid d’un statu quo ?

A l’inverse, dans le but de retarder au maximum les effets de restrictions sur l’économie, il est également possible que Jean Castex prononce un statu quo. Aucune nouvelle mesure ne serait alors mise en place, donnant une semaine de plus avant l’arrivée de restrictions qui s’annoncent inexorables. Les enfants étant particulièrement touchés par le virus en ce moment, les écoles pourraient toutefois se voir imposer la fermeture des cantines, l’interdiction des sorties pédagogiques ou des activités physiques.

 

Gagner du temps, en attendant le vaccin

L’ensemble de ces mesures envisagées par le gouvernement n’a comme objectif que d’endiguer au maximum l’épidémie, en attendant que la campagne de vaccination fasse son effet contre le Covid-19. Après des débuts poussifs, celle-ci a enfin démarré, avec 247.000 personnes ayant reçu une première dose. Avant son discours ce jeudi soir, Jean Castex doit d’ailleurs se rendre ce matin dans l’Est, pour l’ouverture des prises de rendez-vous aux plus de 75 ans ne vivant pas en Ehpad. Les premiers d’entre eux ont d’ailleurs pu se faire vacciner en avant-première hier à Nancy. Ailleurs dans le pays, les doses sont distribuées dans tous les départements. A la fin du mois de janvier, 2,6 millions doivent être livrées.

Retrouvez toute l’actualité Coronavirus ICI



Source link

Autres articles à lire

Attentat de Conflans : pourquoi l’observatoire de la laïcité est-il ciblé par le gouvernement ?

adrien

La semaine de Philippe Labro : un passé à gommer, un avenir à dessiner

adrien

Transferts : Thiago Silva en route pour Chelsea

adrien

Mike Pence importuné par une mouche pendant le débat face à Kamala Harris

adrien

DIRECT – Coronavirus : plus d’un million de cas en France depuis le début de l’épidémie

adrien

Séparatisme : comment l’Etat veut agir

adrien