heureux-qui.com
Fil Info

Confinement : ce qui est autorisé et ce qui est interdit à partir de ce samedi

Notez cet article


Alors que les mesures de confinement sont élargies à toute la France à partir de ce samedi 3 avril, qu’est-il possible de faire ou ne pas faire ? On fait le point.

Ce qui n’est pas autorisé 

changer de département

Si une tolérance est acceptée pour le week-end de Pâques, à partir du lundi 5 avril au soir, les déplacements inter-régionaux seront interdits. Pour se déplacer en dehors de son département, il faudra se munir d’une attestation dérogatoire et être capable de justifier un motif impérieux (activité professionnelle, déménagement ou encore obligation familiale). 

se déplacer à plus de 10 kilomètres

Autre conséquence du confinement, il ne sera plus possible de se déplacer à plus de 10 kilomètres de votre domicile sauf motifs impérieux. L’attestation est obligatoire pour dépasser cette limite des 10 kilomètres. 

sortir entre 19H et 6h du matin

Malgré la mise en place du confinement généralisé, les mesures de couvre-feu sont toujours en vigueur. Il est donc toujours interdit de sortir entre 19h et 6h du matin, sauf motifs dérogatoires tels que les déplacements de transit ou de longue distance, la visite à des personnes vulnérables, les gardes d’enfants, un rendez-vous médical ou encore une convocation judiciaire ou administrative. Tout contrevenant s’expose à une première amende de 135 euros en cas d’infraction.

les rassemblements de plus de 6 personnes

Depuis le 24 mars, les rassemblements de plus de six personnes en extérieur sont interdits dans l’Hexagone. Lors de son allocution, Emmanuel Macron a précisé que les contrôles seraient renforcés. Il est aussi désormais interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique. En intérieur, il est déconseillé de se rassembler avec sa famille, ses proches ou entre amis.

déposer ses enfants à l’école ou à la crèche 

Depuis vendredi soir, crèches, écoles, collèges et lycées sont fermés pour une durée de trois à quatre semaines. Ainsi du 5 au 12 avril, les cours auront lieu à distance. A partir du 12 avril, les deux semaines de vacances de printemps sont unifiées pour les trois zones. Le 26 avril, la rentrée aura lieu en classe pour les maternelles et les primaires. En revanche, pour les collèges et lycées, les cours auront lieu depuis la maison jusqu’au 3 mai.

Autre point important, les centres aérés sont fermés sauf pour les enfants des publics prioritaires.

SE RENDRE DANS DES COMMERCES DITS «non-essentiels»

Les boutiques de prêt-à-porter, les magasins de décoration ou les commerces de jouets sont fermés. Au total, environ 150.000 commerces ont fermé leurs portes pour une durée de quatre semaines.

 

CE QUI EST AUTORISÉ 

aller chez le coiffeur ou faire ses courses 

Les commerces vendant des «biens et des services de première nécessité» ont le droit de rester ouverts. Ainsi, il est possible de se rendre dans des magasins alimentaires, mais aussi dans les librairies, chez les disquaires ou encore chez le coiffeur.

sortir sans limitation de durée en journée 

«Dedans avec les miens, dehors en citoyen». C’est le nouveau slogan du gouvernement. Contrairement aux deux premiers confinements, il est possible de sortir autour de son domicile entre 6h et 19h, sans attestation de déplacement, dans un rayon de 10 km et pour une durée illimitée. En cas de contrôle, il faudra présenter une pièce d’idendité ou un justificatif de domicile.

se déplacer dans son département avec un justificatif

Il est également possible de se déplacer au sein de son département de résidence dans un rayon de 30 kilomètres maximum pour «accompagner des enfants à l’école», se rendre dans un lieu de culte, effectuer des «démarches administratives ou juridiques», ou faire des courses.

pratiquer un sport en extérieur 

La pratique du sport en club et en extérieur est autorisée pour ce troisième confinement, dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile et sans limite de temps. Les équipements sportifs de plein air peuvent donc ouvrir comme les courts de tennis extérieurs, les terrains de golf, les manèges d’équitation ou encore les pistes d’athlétisme.

Ces sports doivent être effectués dans le respect des protocoles sanitaires et des gestes barrières. Dans les lieux publics, la pratique du sport ne doit pas être collective.



Source link

Autres articles à lire

NBA : la date de reprise fixée au 22 décembre

adrien

Saint-Denis : un important campement de migrants évacué

adrien

Un ex-employé de Facebook dénonce l’inaction du groupe face aux interférences politiques

adrien

Restaurants, vacances, lycées… Les chantiers de la phase 2 du déconfinement

adrien

Coronavirus : 100.000 morts au Brésil, la prévention en Europe à l’épreuve de la canicule

adrien

Affaire Traoré : la famille demande à nouveau une reconstitution

adrien