heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Concours de l’arbre européen 2021 : découvrez le palmarès complet


Les organisateurs du concours de l’arbre européen de l’année ont dévoilé le nom du grand gagnant de l’édition 2021. Il s’agit du chêne vert millénaire de Lecina, en Espagne. Surclassant très largement ses rivaux, l’arbre espagnol a séduit les internautes en totalisant 104.264 suffrages en sa faveur.

Depuis sa création en 2011, c’est la première fois que le prestigieux titre d’arbre européen de l’année est décerné à un arbre espagnol. Surnommé «l’arbre aux sorcières», celui-ci est enraciné depuis 1.000 ans dans le petit village d’Alto Aragon, dans le nord du pays. Il succède donc au lauréat 2020, le pin sylvestre de Chubodin, en République tchèque. 

Quant à l’arbre français, un peuplier noir de Boult-sur-Suippe appelé La Poulpie, il n’a recueilli que 31.594 voix et termine à la 9e place seulement du classement.

Voici le classement détaillé du concours de l’arbre européen 2021 :

Le chêne millénaire de lecina (espagne) – 104.264 voix

le platane de curinga (italie) – 78.210 voix

l’ancien platane d’orient (daghestan/Russie) – 66.026 voix

le platane du rossio (portugal) – 37.410 voix

le tilleul de saint jean népomucène (pologne) – 35.422 voix

l’ancien arbre-mère (pays-bas) – 34.244 voix

le pommier du pub lidman (tchèquIe) – 32.028 voix

l’arbre de judée de l’église de mélykút (hongrie) – 31.867 voix

La poulpie (france) – 31.594 voix

l’arbre aux chocolats (croatie) – 31.283 voix

l’arbre survivant (royaume-uni) – 31.197 voix

le survivant aux quatre troncs (belgique) – 30.886 voix

le chêne ancien de drnava (slovaquie) – 30.058 voix

le vieux mûrier (bulgarie) – 30.055 voix

A la lecture de ce palmarès, on voit que le trio de tête s’est imposé de façon nette et sans appel par rapport au reste des concurrents mais aussi entre chacun d’entre eux.

Les écarts de voix sont conséquents et significatifs. 

Le chêne millénaire ibérique de Lecina a dominé très nettement le concours et a surclassé tous ses adversaires. Avec un écart de plus de 26.000 voix, il devance confortablement son dauphin, le vénérable platane italien de Curinga.

Celui-ci occupe la deuxième place du classement avec un peu plus de 12.000 voix qui le sépare de son rival le plus proche, à savoir l’arbre représentant la Russie.

Un fossé de plus de 28.000 suffrages s’est constitué également entre le tenant de la troisième marche du podium, le platane géant du Daghestan – candidat russe de la compétition, et le quatrième classé, le vieux platane portugais du Rossio.

Ensuite de la quatrième place  jusqu’à la dernière, tous les concurrents s’échelonnent de manière progressive, le nombre de voix passe de 37.410 à 30.055 voix par paliers réguliers. 

Cette édition du concours a rencontré un véritable succès auprès du public via internet puisqu’en un plus d’un mois, 604.544 votes ont été enregistrés pour départager les 14 arbres finalistes. La participation au vote a plus que doublé par rapport à l’année précédente. 

Pour rappel, ce concours organisé chaque année par l’Environmental Partnership Association (EPA) ne cherche pas à couronner le plus bel arbre mais plutôt celui qui a une histoire, un végétal enraciné dans la vie ou le travail des hommes et de la communauté qui l’entoure.



Source link

Autres articles à lire

Covid-19 : Le seuil d’alerte franchi dans de plus en plus de départements

adrien

Voici pourquoi l’ajout de pistes cyclables ne crée pas plus d’embouteillages

adrien

L’ancien garde des Sceaux Albin Chalandon est mort à l’âge de 100 ans

adrien

Attentats du 13 Novembre : les chiffres d’un procès monumental

adrien

Régionales : les 3 enseignements du premier tour

adrien

OM-Porto : sauver l’honneur avant de penser à la suite

adrien