heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Concerts classique : par ici la jeunesse !


La musique classique, un univers vieillissant ? Si l’on se doute que ni Bach ni Mozart ne sauront convertir la totalité de la jeunesse aux merveilles des répertoires d’avant-guerre, un mouvement de fond existe depuis plusieurs années, qui vise – au moins – à susciter la curiosité des plus jeunes par la pratique et la multiplication des orchestres qui leur sont dédiés.

Il en est ainsi des orchestres Démos par exemple, dont de nombreuses antennes se sont crées dans toute la France. Certaines stars du répertoire, à l’image du contre-ténor Philippe Jaroussky, perpétuent de leur côté le principe de l’académie musicale, en fixant autant que possible des critères de diversité à l’admission. 

Et puisque le hasard des calendriers ( et des déconfinements) fait bien les choses, toute une série de concerts mettant en lumière les jeunes interprètes est à prévoir à Paris et ses environs. Voici une petite sélection qui permettra de célébrer jeunesse, retour à la vie sociale, et morceaux emblématiques. 

l’académie Jaroussky en concert, au bassin de la villette, le 10 juin

capture_decran_2021-06-10_a_12.04.51_60c1ee161796f.png

© Académie Jaroussky/Concerts Flottants

En février 2018, les jeunes talents de la première promotion de l’Académie Jaroussky donnaient leur premier concert à la Seine Musicale. Depuis, il a fallu jongler avec les contraintes de la pandémie. Mais pas de quoi empêcher le contre-ténor, célébré sur les scènes du monde entier, de proposer, enfin en public, le fruit de ces années de travail, hier mercredi 9 juin, dans la ruche de l’enceinte de l’île Seguin. Les jeunes musiciens solistes, accompagnés par le prestigieux ensemble Appassionato (dir. Mathieu Herzog), ont ainsi pu célébrer ce retour progressif à une vie sociale normale.

Le public pourra retrouver les musiciens de l’Académie dès aujourd’hui, jeudi 10, à partir de 16h45, au Bassin de la Villette (Paris 19e), dans le cadre des «Concerts flottants de l’Eté du Canal», pour des sessions d’une demi-heure d’un florilège de morceaux célèbres du répertoire classique. 

Concert flottant, Académie Philippe Jaroussky, 16h45, Bassin de La Villette, Paris 19e.

Le pélerinage amoureux de Franz Liszt et Marie d’Agoult à Guimet, le 10 juin

dm_img_paysage_avant_crop_capture_decran_2021-06-10_a_12.06.55_60c1ee8400868.png

© Pianissimes

Pour boucler en beauté la saison 2020-21 des Pianissimes – qui permettent à de jeunes talents du piano et leurs accompagnants de se mettre en lumière – cette période de liberté retrouvée tombe à point nommé. Pour le dernier concert, jeudi 10 juin, à 20h, le programme est à l’avenant de nos envies de voyage et d’ailleurs.

Y sera ainsi présenté le spectacle Pèlerinage amoureux, crée par Emmanuel Reibel lors des Folles Journées de Nantes en 2019. On y suit en effet les pérégrinations, de la France à l’Italie en passant par la Suisse, des deux amants Franz Liszt et Marie d’Agoult, dans les années 1830. Les extraits des Années de Pèlerinage du pianiste et des Mémoires de la femme de lettre, lus par Orianne Moretti, se mêleront aux airs de piano, interprétés par le déjà très remarqué Rodolphe Menguy. Le tout dans l’enceinte intimiste de l’auditorium du musée Guimet, ce qui n’enlève rien au plaisir ( ceux qui ne pourront se déplacer pourront suivre le concert sur la plate-forme RecitHall).

A noter que Les Pianissimes s’exportent, comme chaque année, le temps d’un festival, en Val de Saône, du 17 au 27 juin, en plein air, pour y retrouver les futurs grands interprètes qui ont ponctué la saison parisienne.

Pèlerinage amoureux, jeudi 10 juin, 20h, auditorium du musée Guimet (Paris 16e).

week-end de concerts des orchestres demos à la philharmonie, du 18 au 20 juin

dm_img_paysage_avant_crop_demos_orchestres_60c1ef15753bb.png

© Démos/Philharmonie de Paris

Quand on parle de classique et de jeunesse, un nom revient immanquablement dans la discussion : Démos. Ce projet de démocratisation culturelle, initié en 2010 par la Cité de la musique et parrainé par Lilien thuram et la pianiste Khatia Buniatishvili, vise à favoriser l’accès à la musique classique par la pratique d’un instrument en orchestre.

Les jeunes concernés, de 7 à 12 ans et issus de zones défavorisées quant à l’accès à la culture, proviennent de la France entière. Et les chiffres sont parlant. De 4 orchestres lors du lancement, le dispositif a permis la création de 45 ensembles, et 10.000 jeunes en ont déjà bénéficié. Les 120 heures de pratique par an pour chaque enfant se sont concrétisées sous la forme de 150 concerts. 

Durant 3 jours, du 18 au 20 juin prochain, la prestigieuse Philharmonie va donc accueillir certains des ensembles Demos, pour une démonstration festive, optimiste et réjouissante. Orchestre Démos Paris, de Bretagne, de Strasbourg ou encore, entre autres, de Plaine Commune (93) défileront ainsi sur la grande scène de la salle de concert. 

A noter que la période actuelle ne permet pas au public de venir assister au concert directement dans la salle. Les prestations de ces virtuoses en herbe sont par contre visibles gratuitement sur le site live de la Philharmonie, accessible ICI.

Week-end de concerts des orchestres Démos, 18 au 20 juin, Philharmonie de Paris, à suivre gratuitement sur le site Live de la Philharmonie.



Source link

Autres articles à lire

Tintin, Astérix, Lucky Luke… Des écoles canadiennes détruisent des milliers de livres jugés offensants

adrien

voici les départements où il circule le plus en France

adrien

Taxe Foncière : voici les villes où elle augmente le plus

adrien

Coronavirus : l’Etat place le mois de mars sous surveillance

adrien

Donald Trump : un collectif de 1800 écrivains américains se mobilise contre lui

adrien

Afghanistan : chronologie d’une défaite historique face aux talibans

adrien