heureux-qui.com
Fil Info

Concert du DJ The Avener à Nice : des milliers de personnes rassemblées, les internautes indignés

Notez cet article


Absence notable de masques, gestes barrières aléatoires ou inexistants, la ville de Nice, dans les Alpes-Maritimes, est au coeur d’une polémique, ce dimanche 12 juillet, au lendemain d’un concert du DJ The Avener qui a rassemblé des milliers de personnes dans la ville.

Après l’animation, direction les services de réanimation ? C’est, en substance, le message, teinté d’inquiétude, qui a transparu sur les réseaux sociaux, après la diffusion d’une vidéo de l’événement, lorsque la fête battait son plein.

Et pour cause, sur les images, réalisées par Matthias Galante, correspondant du Parisien – Aujourd’hui en France, on peut voir une foule compacte, quasiment agglutinée sur elle-même, au mépris de toutes les règles en vigueur seules à même de combattre la pandémie de coronavirus pourtant.

Résultat : il n’en fallait pas plus pour déclencher la colère et l’indignation des internautes. Un véritable tollé.

«Merci à nos dirigeants d’autoriser ce genre d’inconscience», «Lamentable», «scandaleux», «Cluster ?»…peut-on notamment lire parmi les dizaines de commentaires scandalisés.

Réaction de Christian Estrosi

Pourtant, et comme s’en est justifié ce dimanche après-midi Christian Estrosi, le maire de la ville, l’événement a tenu compte des consignes gouvernementales, suivant lesquelles il ne devait pas rassembler plus de 5.000 personnes.

De même, les «consignes de distanciation ont été rappelées via des messages audio et une ignalétique». Quant aux masques,  ils «étaient fortement recommandés», insiste l’édile.

«Nous regrettons que ces consignes n’aient pas été suffisamment respectées et demandons à l’Etat de revoir le décret qui régit les grands événements afin d’imposer le port du masque, même à l’extérieur», demande dans ces conditions Christian Estrosi.

Pour rappel, le maire de Nice avait, il y a quelques semaines, lui-même pris un arrêté municipal imposant le port du masque dans l’espace public, mais cette décision avait été contestée par la Ligue des droits de l’homme.

Jointe par franceinfo, la mairie de Nice tempère néanmoins l’émoi des réseaux sociaux et assure que «toutes les conditions de sécurité ont été respectées». «On a l’impression sur les images mais sur place les gens ne sont pas si serrés», a-t-elle assuré.

Reste que ce concert appelle d’autres événements par dizaines. Il a en effet eu lieu dans le cadre du programme culturel «Mon été à Nice».

Jusqu’au 3 octobre, la mairie prévoit ainsi plus de 200 programmations autour de la musique, de la culture, des animations, des fêtes traditionnelles et de l’environnement.

Et Christian Estrosi a tenu à se montrer très clair : «A Nice, le port du masque sera désormais obligatoire pour tous nos événements». Les festivaliers sont donc prévenus.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI





Source link

Autres articles à lire

États-Unis : Joe Biden dénonce d’importants retards dans le plan de vaccination

adrien

Black Lives Matter : Un rédacteur en chef démissionne après une tribune clamant que «les bâtiments comptent aussi»

adrien

Noël 2020 : quel Baby Yoda offrir ou se faire offrir ?

adrien

Côte d’Azur : les gérants de salles de sport aux abois

adrien

PMA pour toutes : l’Assemblée adopte la loi bioéthique une deuxième fois

adrien

Qui est Alice Coffin, dont le livre est au coeur d’une polémique ?

adrien