heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Commerces de proximité : Un Français sur trois s’y rend plus souvent depuis le confinement


A l’occasion de la nouvelle édition des rencontres de l’U2P (Union des Entreprises de Proximité), qui se tiennent ce jeudi 24 septembre à Paris, cette organisation, en partenariat avec l’institut de sondages YouGov, publie une enquête sur la relation qu’entretiennent les Français avec ces établissements de quartier, notamment depuis le confinement.

Réalisée la semaine dernière, du 18 au 20 septembre, auprès de 1.006 personnes représentatives de la population française, cette étude offre plusieurs enseignements. D’une manière générale, une majorité de Français déclare ainsi se rendre dans ces entreprises de proximité car ce sont des établissements auxquels ils sont très attachés.

Néanmoins, dans le détail, des disparités subsistent suivant les profils des répondants, notamment en fonction des générations et des revenus disponibles. Des données à prendre en considération alors que la crise du Covid-19 est loin d’être terminée et que l’économie a été frappée de plein fouet.

Reste que les professionnels veulent se mettre en ordre de marche et comptent bien sur les pouvoirs publics pour les épauler et les aider à rebondir. Ces rencontres de l’U2P sont ainsi placées sous le signe de la relance et, pour marquer le coup, se feront en présence d’Elisabeth Borne, la ministre du Travail, et de Bruno Le Maire, son homologue à l’Economie.

Un Français sur Trois (35 %) dit fréquenter davantage les commerces de son quartier

Premier enseignement de ce sondage, si pour une majorité de Français (51 %), le confinement n’a pas changé leurs habitudes et qu’ils ne fréquentent donc pas plus les commerces de proximité qu’auparavant, la mise en place des restrictions de déplacement pour lutter contre le coronavirus a, à l’inverse, fait se modifier durablement les habitudes de consommation pour un Français sur trois (35 %) qui assure se rendre plus fréquemment dans ces entreprises situées dans leur quartier depuis le printemps.

capture_decran_2020-09-23_a_17_5f6b658799363.jpg

[Etude YouGov / Hospscotch / U2P sur les entreprises de proximité]

Parmi eux, 4 % des sondés déclarent fréquenter davantage les commerces de proximité car ils sont plus souvent amenés à télétravailler, 17 % indiquent avoir pris cette habitude depuis le confinement, et 19 % font part d’une volonté de soutenir ces établissements en temps de crise.

Mais, pour cela, encore faut-il en avoir les moyens et cet effort de solidarité rime souvent avec moyens financiers. Il se voit ainsi plus particulièrement chez les classes sociales les plus privilégiées, essentiellement des CSP+ avec enfants, habitant dans les grandes villes. Par ailleurs, preuve que les commerces et entreprises de proximité sont plus que jamais au coeur du quotidien des Français : 7 % les fréquentent tous les jours, 58 % déclarent s’y rendre une à plusieurs fois par semaine, et 17 % plusieurs fois par mois. Seuls 13 % des Français déclarent fréquenter une entreprise de proximité moins d’une fois par mois.

Plus de huit Français sur dix (81 %) sont attachés à leurs commerces de proximité

Autre enseignement principal de ce sondage YouGov, les Français, à leur écrasante majorité (81 %), déclarent être attachés aux commerces de proximité qu’ils fréquentent. La proportion est encore plus élevée chez les Français dont l’âge se situe entre 55 et 64 ans, soit juste avant le seuil de la catégorie des Séniors. A noter également que, d’après l’Insee, le niveau de vie médian des Français âgés entre 50 et 64 ans s’établissait, en 2018, à 23.610 euros par an, soit nettement plus que la moyenne de l’ensemble des Français (21.250 euros). L’aspect économique est donc là encore décisif.

capture_decran_2020-09-23_a_17_5f6b70ee878c2.jpg

[Etude YouGov / Hospscotch / U2P sur les entreprises de proximité]

Parmi les principaux avantages à consommer près de chez soi, les Français interrogés citent avant tout et dans leur ensemble le soutien à l’emploi et aux entreprises locales (60 %), le maintien de l’activité en centre-ville et la vie de quartier (54 %), et la facilité d’accès à ces commerces (50 %). L’aspect écologique, mis particulièrement en lumière au plus fort de la crise du Covid, devient également un argument fort pour consommer local puisque pour 35 % des Français, c’est précisément cet aspect environnemental qui prime. 

Coronavirus : le boom des paiements sans contact

Autant de données sur lesquelles les professionnels du secteur peuvent capitaliser pour assurer leur reprise, surtout lorsque, d’après l’étude, 83 % des Françis estiment que les entreprises de proximité devront jouer un rôle clé dans la relance de l’économie du pays.

Retrouvez toute l’actualité nationale ICI





Source link

Autres articles à lire

Écrire un message d’anniversaire original pour un ou une ami(e)

adrien

Quatre ans après sa mort, une marche comme un «combat» pour Adama Traoré

adrien

Euro 2021 : les Bleus à l’assaut de l’Europe

adrien

Omar Sy et 42 personnalités mobilisées pour venir en aide à un boulanger de Besançon

adrien

Double meurtre dans les Cévennes : la justice retient la préméditation

adrien

les JO de Tokyo diffusés au Trocadéro, quel programme ?

adrien