heureux-qui.com
Image default
Fil Info

cette maquette géante en 3D pour aider les chercheurs


Une mégalopole en format mini. Le concepteur de paysage urbain Mori Building Company a mis à jour sa maquette 3D à l’échelle 1:1000 de Tokyo, le 26 avril. Cette reproduction en miniature de la capitale nippone sur 200 m2 doit permettre aux urbanistes et aux promoteurs immobiliers de réfléchir aux défis futurs de la ville.

Dévoilée pour la première fois en 2019 et actualisée chaque année, cette maquette de Tokyo reproduit la vaste capitale du Japon au millième, et mesure 15 m de long sur 24 m de large. Elle est hébergée dans un espace dédié, au sein du laboratoire consacré à l’urbanisme du promoteur japonais Mori Building Company. Elle ne concerne toutefois que 13 des 23 quartiers que compte la cité japonaise. Les visiteurs peuvent repérer facilement des monuments emblématiques de la capitale comme la Tour de Tokyo, réplique rouge et blanche de la Tour Eiffel, située dans le quartier de Minato, ou bien encore la Skytree, plus haute tour de la ville qui culmine à 634 m.

Associée à la cartographie par projection, elle permet de visualiser d’une manière différente de très nombreuses informations telles que le niveau de la mer, les lignes de transports, le réseau routier ou les densités de population. Environ 30 projecteurs animent visuellement cette ville en miniature.

«En général, nous ne pouvons pas avoir une vue d’ensemble de la ville à vol d’oiseau, mais en regardant de cette façon, nous pouvons voir à quel point Tokyo est attrayante ainsi que ses défis», a déclaré à l’AFP Shinji Takeda, directeur principal du Mori Building.

«Compte tenu de l’exposition du Japon aux tremblements de terre ou aux typhons, il est essentiel de comprendre ces vulnérabilités», a-t-il déclaré.

L’exemple du violent typhon qui a frappé Tokyo en 2019 en provoquant d’importantes inondations des zones situées au bord de la rivière Tama est resté dans toutes les mémoires.

Un homme se déplace à vélo dans Tokyo, la capitale japonaise frappée par le typhon Faxai le 9 septembre 2019 [Charly TRIBALLEAU / AFP]

«Nous avons vu l’importance d’apprendre comment la ville s’est développée en termes de terrain et quelles zones sont les plus vulnérables en cas de fortes pluies», a-t-il ajouté. «Dans cette installation, vous pouvez voir non seulement comment les tremblements de terre, mais également une variété d’autres problèmes, affectent Tokyo, sujet aux catastrophes», a-t-il souligné.

L’objectif est d’aider les chercheurs et les promoteurs immobiliers à planifier la prévention des catastrophes naturelles et le développement urbain, au moment où la capitale japonaise connaît de multiples réaménagements en termes de meilleure accessibilité et de plus grande résistance aux phénomènes naturels extrêmes.

Ce modèle réduit de la capital japonaise suit les évolutions de Tokyo, et chaque année il subit une mise à jour. De nouveaux bâtiments sortent de terre tandis que d’autres disparaissent. La mise à jour de cette année comprenait entre autres, un gratte-ciel résidentiel qui a été construit dans le quartier branché de Shibuya.

«Tokyo ne cesse de grandir et de changer. Ce n’est pas simplement une ville où les visiteurs voient l’histoire comme s’ils la lisaient dans un vieux livre», a conclu Shinji Takeda.

Fournissant des informations essentielles d’une manière visuellement saisissante, cette ville de Tokyo en version miniaturisée a également démontré la vitesse du développement urbain que la capitale nippone avait traversé.



Source link

Autres articles à lire

Procès des attentats du 13-Novembre : Salah Abdeslam souhaite du «dialogue» pour éviter de nouveaux attentats

adrien

Ces 10 plantes purifiantes pour nos intérieurs

adrien

L’édito d’Eugénie Bastié : «Macron de retour en campagne, par la droite ?»

adrien

Une chienne «parlante» fait le buzz sur TikTok

adrien

«La fille de Madonna voulait acheter mon chien», Jean-Pierre Foucault raconte la venue de la chanteuse dans son émission

adrien

Les meilleurs coffrets Blu-ray du mois d’avril

adrien